Le rapport médical et scientifique 2009 du prélèvement et de la greffe en FranceAideAgence de la biomédecine

Accueil Diagnostic sur l'embryon et le fœtus - Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010

Matériel et méthodes

Les activités des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal font l’objet d’un suivi annuel sur un modèle de dossier fixé par arrêté du Ministre chargé de la santé.

Tous les centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal (CPDPN) ont transmis leur bilan d’activité pour l’année 2010 (47 centres). Grâce au contrôle de qualité systématique auprès des centres, la qualité des données continue de s’améliorer. Les bases de données ont été figées le 13 mars 2012 pour les CPDPN, intégrant les corrections transmises à cette date. En l’absence de réponse des centres, certaines données sont encore manquantes ou incohérentes. Toutefois, le taux de réponse atteint à cette date était très bon.

Revenir en haut de page

Mode de fonctionnement des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal

Tableau CPDPN1. Résumé des activités des CPDPN de 2008 à 2010

 

2008

2009

2010

Nombre de dossiers examinés*

29779

35783

42082

Nombre d'attestations délivrées en vue d'une IMG

6876

6993

7141

Nombre de refus d'autorisation d'IMG

125

109

119

Nombre de grossesses poursuivies avec une pathologie qui aurait pu faire autoriser une IMG

494

578

668

Nombre de réunions pluridisciplinaires décisionnelles annuelles

2452

2466

2358

Nombre moyen de réunions annuelles

52,2

50,3

50,2

* Le nombre de dossiers examinés en 2010 n'est comparable qu'à celui de 2009 car l'intitulé de la question a été modifié et donc compris différemment des années antérieures

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Le nombre de dossiers examinés dans les centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal augmente d’environ 20% tous les ans. Parallèlement le nombre d’attestations délivrées en vue d’une IMG augmente peu (2% environ), les naissances ayant augmenté de 0,8% en 2010 par rapport à 2009. Le nombre de grossesses poursuivies alors que la pathologie aurait pu faire autoriser une IMG augmente tous les ans : la part des femmes qui a choisi de continuer la grossesse avec le diagnostic d’une pathologie grave est passée de 6,7% (494/7370) en 2008 à 8,6% (668/7809) en 2010. Ces chiffres mettent en évidence, que le recours des patientes au CPDPN pour un avis est de plus en plus souvent sollicité indépendamment du choix qu’elles feront ensuite pour l’avenir de leur grossesse.

 

Revenir en haut de page

Attestation pour obtenir une interruption volontaire de grossesse pour motif médical (IMG)

Autorisation d’IMG

La répartition des motifs conduisant une femme enceinte à demander une IMG est globalement sans changement majeur dans les différents domaines d’indications entre les années 2009 et 2010. Les malformations ou syndromes malformatifs et les indications chromosomiques sont à l’origine de plus de 80% des demandes des femmes (Tableau CPDPN2.).

Les IMG les plus précoces sont proposées lorsque l’étiologie est génétique, donc avec un diagnostic biologique : pour les IMG avec indications chromosomiques, environ 78% sont réalisées avant 21 SA (semaines d’aménorrhée). Plus de 74% des IMG pour indications géniques sont aussi effectuées avant 21 SA. En revanche, les indications pour syndromes malformatifs restent plus tardives (54% après 22SA) en raison de leur mode de diagnostic par imagerie essentiellement. Les indications infectieuses sont aussi tardives, sans doute en raison du suivi échographique itératif secondaire que provoque la découverte d’un diagnostic biologique. Ces chiffres restent très stables depuis que l’on recueille ces données (2008).

Tableau CPDPN2. Indications et termes des attestations délivrées en vue d'une IMG en 2010

 

<=14SA

15SA-21SA

22SA-27SA

28SA-31SA

>=32SA

Total

Indications chromosomiques

Nombre

977

1156

426

94

95

2748

% du total d'indications chromosomiques

35,6%

42,1%

15,5%

3,4%

3,5%

38,5%

Indications géniques

Nombre

185

145

51

18

43

442

% du total d'indications géniques

41,9%

32,8%

11,5%

4,1%

9,7%

6,2%

Indications infectieuses

Nombre

1

14

20

10

15

60

% du total d'indications infectieuses

1,7%

23,3%

33,3%

16,7%

25,0%

0,8%

Malformations ou syndromes malformatifs

Nombre

705

743

1091

298

308

3145

% du total d'indications de malformations

22,4%

23,6%

34,7%

9,5%

9,8%

44,0%

Autres indications fœtales

Nombre

67

256

185

36

10

554

% du total d'autres indications fœtales

12,1%

46,2%

33,4%

6,5%

1,8%

7,8%

Indications maternelles

Nombre

36

83

62

9

2

192

% du total d'indications maternelles

18,8%

43,2%

32,3%

4,7%

1,0%

2,7%

Total

1971

2397

1835

465

473

7141

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Tableau CPDPN3. Evolution des indications des attestations délivrées en vue d'une IMG de 2008 à 2010

 

2008

2009

2010

 

N

%

N

%

N

%

Indications chromosomiques

2706

39,4%

2738

39,2%

2748

38,5%

Indications géniques

448

6,5%

377

5,4%

442

6,2%

Indications infectieuses

67

1,0%

95

1,4%

60

0,8%

Malformations ou syndromes malformatifs

2990

43,5%

3013

43,1%

3145

44,0%

Autres indications fœtales

505

7,3%

545

7,8%

554

7,8%

Indications maternelles

160

2,3%

225

3,2%

192

2,7%

Total

6876

 

6993

 

7141

 

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Refus de délivrance d’une attestation d’IMG

Les refus de délivrance d’une attestation d’autorisation d’IMG concernent assez peu de dossiers par indication et ne montrent pas de grandes différences d’une année sur l’autre. Le suivi des issues des grossesses dans ce contexte est une information particulièrement importante à connaitre, mais très compliquée à obtenir pour les centres. On peut noter toutefois que le nombre de données manquantes diminue d’années en années, et que le nombre de femmes ayant pratiqué une IMG dans un autre centre ou à l’étranger reste stable. La répartition des issues de grossesse est globalement stable d’une année sur l’autre.

Figure CPDPN1. Evolution des refus de délivrance d’une attestation de gravité selon la pathologie diagnostiquée

Figure CPDPN1. Issues de grossesses après un refus de délivrance d'une attestation de gravité de 2007 à 2009

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Figure CPDPN2. Issues de grossesses après un refus de délivrance d’une attestation de gravité de 2008 à 2010

Figure CPDPN2. Age gestationnel au moment de la demande d'IMG qui a fait l'objet d'un refus de délivrance d'une attestation de gravité*

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

Figure CPDPN3. Age gestationnel au moment de la demande d'IMG qui a fait l'objet d'un refus de délivrance d’une attestation de gravité en 2010

Figure CPDPN3. Issues de grossesses poursuivies avec une pathologie fútale qui a fait délivrer une attestation de gravité

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Tableau CPDPN4. Détail des pathologies et des issues de grossesses lors d'un refus de délivrance d'une attestation de gravité en 2010

 

Décès (MFIU ou mort
néonatale précoce
ou tardive)

IVG ou IMG
(à l'étranger
ou dans un autre centre)

Enfant vivant
au dernier suivi

Issue de grossesse
inconnue ou manquante

     Total

Anomalies chromosomiques

0

5

10

2

17

Dysgonosomie

 

4

7

2

13

Anomalies sans conséquence connue

 

1

3

.

4

Anomalies tégumentaires, épanchements

1

5

3

1

10

Hyperclarté de la nuque

 

 

1

 

1

Hygroma, anasarque, ascite…

1

5

2

1

9

Anomalies des membres

0

9

7

1

17

Anomalie d'un membre, seulement segment le plus distal (doigt, orteil)

 

1

1

1

3

Anomalie d'un segment de membre

 

7

2

 

9

Anomalie de deux ou plus segments de membre

 

1

3

 

4

Non précisé

 

 

1

 

1

Anomalies de la face

0

2

3

0

5

Fente labiale (labiopalatine)

 

1

2

 

3

Autres anomalies de la face (dont bilatérale)

 

1

1

 

2

Malformations viscérales

3

10

9

1

23

Anomalies de la paroi abdominale (coelosomies)

1

2

2

 

5

Autres anomalies isolées (dont tératome et hernie diaphragmatique)

2

7

6

1

16

Syndromes ou polymalformations

 

1

1

 

2

Foetopathies

2

9

8

5

24

Fœtopathie infectieuse non retenue

 

4

4

2

10

Fœtopathie médicamenteuse ou toxique non retenue

 

5

2

1

8

Exposition à un risque incertain autre (dont RPM, RCIU isolé, STT...)

2

 

2

2

6

Pathologie maternelle

1

1

2

0

4

Pathologie maternelle non retenue (hors dépression, contexte social, détresse...)

1

1

2

 

4

Demandes parentales

0

6

5

4

15

Demande de la femme pour raison personnelle (délai IVG dépassé, déresse, contexte social...)

 

6

4

3

13

Réduction embryonnaire

 

 

1

 

1

Interruption sélective de grossesse

 

 

 

1

1

Anomalies Cardiaques

0

2

1

1

4

Simple

 

2

 

1

3

Complexe

 

 

1

 

1

Total

7

49

48

15

119

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Grossesses poursuivies avec une pathologie fœtale qui aurait pu faire délivrer une attestation d’IMG

Malgré l’existence d’une pathologie grave autorisant la délivrance d’une attestation d’IMG, 668 femmes n’ont pas souhaité demander d’IMG. Dans 38% (239/629) de ces cas, la grossesse a conduit soit à une mort fœtale in utero soit à une mort néonatale précoce ou tardive. Dans 62% (390/629) des cas, la grossesse a conduit à la naissance d’un enfant vivant au dernier suivi alors que ce n’était que de 54% des cas en 2009 (figure CPDPN4).

 

Figure CPDPN4. Issues de grossesses poursuivies avec une pathologie fœtale qui aurait pu faire délivrer une attestation de gravité de 2008 à 2010

Figure CPDPN4. Issues de grossesses poursuivies avec une  pathologie fœtale qui aurait pu faire délivrer une attestation de gravité de  2008 à 2010

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Figure CPDPN5. Age gestationnel au moment de l'annonce du pronostic dans le cas des grossesses qui ont été poursuivies avec une pathologie fœtale qui aurait pu faire autoriser une IMG en 2010*

Figure CPDPN5. Age gestationnel au moment de l'annonce du  pronostic dans le cas des grossesses qui ont été poursuivies avec une  pathologie fœtale qui aurait pu faire autoriser une IMG en 2010

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

Tableau CPDPN5. Grossesses poursuivies malgré une pathologie fœtale qui aurait pu faire autoriser une IMG et issue de ces grossesses en 2010*

 

Mort fœtale in utero (MFIU)

Mort néonatale précoce ou tardive (MNN)

Enfant vivant au dernier suivi

Issue de grossesse inconnue ou manquante

Total

Anomalies chromosomiques

26

18

78

4

126

Anomalies chromosomiques létales à court terme (ou non viable)

15

9

3

2

29

Trisomie 21 (avec ou sans malformations)

9

5

48

2

64

Autres anomalies chromosomiques de mauvais pronostic

 

1

10

 

11

Anomalies chromosomiques de pronostic incertain (ou bon)

2

3

17

 

22

Polymalformations

20

25

49

7

101

Syndrome ou polymalformation de mauvais pronostic

3

6

12

1

22

Syndrome ou polymalformation de pronostic incertain (hernies diaphragmatiques)

16

19

37

5

77

Syndrome ou polymalformation supportant une possibilité de pronostic favorable

1

 

 

1

2

Contexte médical

22

11

16

6

55

Situation médicale fœtale de mauvais pronostic (RCIU, RPM, anamnios…) très précoce

8

6

5

 

19

Situation médicale fœtale de pronostic incertain (ou bon) (RPM<26sem, oligoamnios, hygroma ou anasarque, RCIU…)

14

5

11

6

36

Malformation ou anomalie viscérale isolée

20

43

103

7

173

Anomalies de l'appareil génito-urinaire

5

8

13

2

28

Anomalies cardiaques

10

28

77

4

119

Coelosomies isolées

3

1

1

1

6

Autres anomalies isolées (membres, squelette, poumon)

2

6

12

 

20

Atteinte du système nerveux central (cerveau, tronc cérébral, moelle)

8

20

86

9

123

Malformations SNC non viables

1

4

 

1

6

Malformations SNC de mauvais pronostic (Dandy Walker isolé…)

5

8

28

1

42

Malformations SNC de pronostic incertain

2

6

44

7

59

Spina bifida dorsolombaires ou lombosacré (myéloméningocéle)

 

2

14

 

16

Atteinte fœtale globale

2

0

12

2

16

Fœtopathies infectieuses

1

 

11

2

14

Fœtopathies toxiques (médicaments, alcool, …)

1

 

1

 

2

Maladies génétiques

0

8

27

1

36

Maladies génétiques identifiées, avec atteinte fœtale prouvée ou risque d'atteinte (achondroplasie...)

 

8

27

1

36

Grossesse multiple

0

2

2

0

4

Refus d'interruption sélective ou d'IMG dans le contexte d'une grossesse gémellaire, quelque soit le problème avec les grossesses multiples

 

2

2

 

4

Total

98

127

373

36

634

* 5% des pathologies n'ont pas pu être recodées

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Grossesses poursuivies avec une pathologie fœtale curable dans la perspective d’une prise en charge périnatale

Figure CPDPN6. Issues de grossesses poursuivies dans la perspective d'une prise en charge pré ou périnatale en 2010 (N=3961)

Figure CPDPN6. Issues de grossesses poursuivies dans la  perspective d'une prise en charge pré ou périnatale en 2010 (N=3961)

Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

Revenir en haut de page

Activités techniques en médecine fœtale dans les centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal

Le nombre d’amniocentèses a diminué en 2010 d’environ 30% par rapport à 2009. Ce résultat est cohérent par rapport au bilan des laboratoires de cytogénétique. Le nombre de choriocentèse a augmenté de 7%. Cette modification des pratiques de prélèvements fœtaux est en relation avec la mise en place en 2010 du dépistage combiné de la trisomie 21 au premier trimestre de la grossesse, qui a permis à la fois de faire diminuer le nombre de prélèvements invasifs et de proposer des prélèvements plus précoces. Les gestes à visée thérapeutique sont tous restés globalement stables.

 

Tableau CPDPN6. Evolution des activités techniques effectuées en médecine fœtale de 2009 à 2010

 

2008

2009

2010

Prélèvement à visée diagnostique ou pronostique

Amniocentèses

24105

21630

15433

Choriocentèses

5403

5925

6321

Cordocentèses

577

615

479

Autres

245

310

242

Gestes à visée thérapeutique

Exsanquino-transfusions et transfusions in utero*

233

227

204

    pour alloimmunisation foetomaternelle

186

159

153

    pour autre motif

47

68

45

Drainages amniotiques

409

517

511

Drainages pleuraux

66

48

67

Drainages urinaires

23

28

30

Drainages péritonéaux

27

26

25

Autres drainages

30

35

40

Laser

191

184

216

Amnio-infusions

162

149

132

Autres

23

76

56

Gestes d'arrêt de vie in utero**

Avant IMG

1791

2005

1844

Réductions embryonnaires pour grossesse multiple

191

192

181

Interruptions sélectives de grossesse pour anomalie fœtale

110

139

129

*En 2010, le détail de ces gestes (pour alloimmunisation foetomaternelle ou pour un autre motif) est manquant pour un centre
**En 2009, entre 2 et 4% des données sont manquantes

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure

 

Tableau CPDPN7. Autres imageries effectuées en médecine fœtale en 2010

 

2010

IRM

3165

Scanner

394

Radio sans préparation

81

Radio avec préparation

0

Autre

1960

Télécharger au format excel      Télécharger au format imageAfficher le tableau ou la figure