Mettre à jour Internet Explorer

Apprenti Vigilance et sécurité sanitaire (H/F)

Mis à jour le 09.07.2024

En apprentissage
Poste à pourvoir le 09 septembre 2024
Poste basé à Saint-Denis (93)

L’établissement

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).

L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services territoriaux en région.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du poste

La mission du poste s’exerce au sein du pôle sécurité, qualité rattaché au DGMAS.
Les missions du pôle sécurité, qualité, composé d’une équipe de 10 agents, s’inscrivent en cohérence avec les missions de promotion de la qualité et de la sécurité sanitaire confiées à l’ Agence de la biomédecine dans ses champs de compétences. Ces missions de qualité et de sécurité s’appuient également sur le contrat d’objectif et de performance établit entre l’Agence et son ministère de tutelle. Les activités du pôle qualité et sécurité peuvent être présentées selon 4 grands domaines : la sécurité sanitaire, la biovigilance, la vigilance en assistance médicale à la procréation (AMP vigilance) et la promotion de la qualité et de la gestion des risques dans les domaines de compétences de l’agence (organes, tissus, cellules, AMP et lait maternel).

Placé(e) sous la responsabilité de la responsable de pôle et du référent-vigilance qui l’accompagneront tout au long de sa mission, l’apprenti(e) participera aux missions de vigilance et de sécurité sanitaire relevant des missions de l’agence de la biomédecine.

Missions principales

Les activités de l’apprenti(e) sont réparties sur des activités dites principales et sur des activités secondaires :

Activité principale :
1ère axe : Participer à la gestion des déclarations : biovigilance et d’AMP vigilance en lien avec les référents concernés : l’apprenti(e), intégré(e) dans l’activité du Pôle, appliquera les méthodes utilisées par le pôle pour ses missions de vigilance (utilisation des outils de télédéclaration, méthodologie d’évaluation des déclarations de vigilances, méthode de rédaction des solutions/mises au point…)

Activités secondaires :
Axe 2 : Participer à l’élaboration des courriers de diffusion des avis du Haut Conseil de la Santé Publique sur les risques liés à la transmission de pathogènes par les produits du corps humain. Participer aux autres activités en lien avec la qualification des donneurs d’organes, tissus, cellules et AMP, mise à jour et implémentation de la cartographie des alertes notamment
Axe 3 : Participer à la gestion des alertes sanitaires autres que celles liées aux pathogènes, comme par exemples les ruptures de stocks, les défauts qualité des dispositifs ayant un impact sur les activités de l’Agence.

Relations fonctionnelles

L’apprenti(e) sera en interaction avec :

  • Les autres membres du pôle sécurité, qualité ;
  • Les pôles et directions de la DGMS ;
  • Les professionnels de santé concernés par les activités relevant des missions de vigilance et de sécurité sanitaire qui lui sont confiées.

Connaissances, compétences et aptitudes

L’apprenti(e) se voit confier des missions dans le cadre de son apprentissage et il se doit dans le cadre de sa formation professionnelle d’y répondre. Elles participent à son parcours professionnalisant et font appel à son parcours initial qui, dans la cadre de ce Master 2, fait suite à 5 années d’études en UFR de pharmacie.

Cet apprentissage constitue une première approche de la vigilance et de la sécurité sanitaire. Il permettra à l’apprenti (e) de :

  • Découvrir les missions et le fonctionnement de l’ABM ;
  • Intégrer le quotidien d’une équipe de l’ABM en participant au travail de routine soit en vigilance (biovigilance et AMPvigilance), soit sur des activités de sécurité sanitaire ;
  • Prendre en charge des thématiques en autonomie au sein de thématiques de travail en cours.

• Connaissance de l’organisation de la sécurité sanitaire en France
• Expérience professionnelle dans le domaine de la vigilance des produits de santé.
• Capacité à gérer les dossiers de manière appropriée et réactive
• Sens de l’analyse, capacités de synthèse et compétences rédactionnelles
• Excellent relationnel
• Aptitude au travail en équipe et sens du dialogue
• Autonomie
• Anglais (lecture)

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de nous faire parvenir votre CV ainsi qu’une lettre de motivation

1. de préférence par mèl à :

recrutement@biomedecine.fr
DRH/2024-DGMAS-PSQ-Apprenti-TRO

2. ou par voie postale à :
Agence de la biomédecine
DRH/2024-DGMAS-PSQ-Apprenti-TRO
Monsieur ROUAULT Thomas

1, avenue du Stade de France

93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

*A l’issue du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur concernant les liens directs ou indirects que vous pourriez avoir avec toute entreprise ou organisme privé intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans votre dossier à la direction des ressources humaines.

Partager

Retour en haut de page