Biostatisticien / Programmeur SAS (H/F)

Mis à jour le : 01.09.17

CDI à pourvoir au plus vite
Catégorie 1
Poste basé à Saint-Denis (RER B)

Positionnement du poste

Pôle / service : Pôle évaluation biostatistique
Département : Direction procréation embryologie génétique humaines
Hiérarchique N+1 : Responsable du pôle évaluation biostatistique
Hiérarchique N+2 : Directeur procréation embryologie et génétique humaines

Descriptif de l’employeur

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif (EPA) de l’Etat sous tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique un fonctionnement H24 et 7j/7 de certains de ses services (par exemple la répartition des greffons).

L’Agence compte 244,5 ETP et est organisée avec un siège basé à Saint-Denis (93) et 4 services de régulation et d’appui (SRA) en région (pour l’activité organes/tissus). L’essentiel des effectifs est à Saint-Denis.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par un directeur général (DG) appuyé par deux directeurs généraux adjoints :
- Un directeur général adjoint chargé des ressources (DGAR),
- Un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (DGAMS).

La direction procréation, embryologie et génétique humaines (DPEGh), qui relève de la direction générale médicale et scientifique (DGMS), comprend, outre le directeur, 9 agents répartis au sein de deux pôles qui couvrent l’Assistance médicale à la procréation (AMP) pour l’un et l’encadrement et le suivi des activités de diagnostic prénatal et préimplantatoire pour l’autre ainsi que d’un troisième pôle dédié à l’évaluation - biostatistique.

Missions générales du poste

Sous l’autorité du responsable du pôle évaluation-biostatistique, le biostatisticien / programmeur SAS réalise des analyses statistiques dans les domaines de l’AMP ou de la génétique humaine, en collaboration avec les professionnels de santé.
Plus précisément, il :
- Participe à l’analyse statistique et à la production des bilans périodiques d’activité de diagnostic en génétique,
- Participe à la mise en place et à l’analyse statistique d’études spécifiques pour tous les domaines de la PEGh,
- Participe à l’évolution du système d’information.

ACTVITES PRINCIPALES DU POSTE

1.Participer à la production du rapport annuel d’activité, fiches régionales (etc.) relatives au diagnostic en génétique,

2.Aider à la réalisation des études ou analyses relatives aux domaines de la PEGh en réponse à des problématiques spécifiques et en collaboration avec le pôle stratégie et les professionnels :
- Participer au cadrage du projet d’évaluation (analyse du besoin exprimé, de la méthode à utiliser, définition du planning et du calendrier),
- Mettre en place la méthode statistique et analyser les données,
- Participer à la rédaction des rapports et présentations en vue de diffuser les résultats,
- Participer aux groupes de travail ad hoc.

3.Participer aux échanges de pratiques statistiques au sein de l’Agence de la biomédecine et faire avancer ces pratiques vers les nouvelles techniques statistiques

4.Activité complémentaire :
- Collaborer étroitement avec le pôle qualité des données pour optimiser les évolutions des bases de données.

RELATIONS FONCTIONNELLES AVEC LES AUTRES SERVICES

Relations étroites avec :
- Pôle qualité des données
- Direction PEGh
- Direction des systèmes d’informations
Collaborateurs de la DGMS

Exigences liées au poste

- Possibilité de déplacement en province ou à l’étranger pour les congrès

- Poste soumis à l’obligation de déclaration publique d’intérêts.

Connaissances, compétences et aptitudes

- Diplômé(e) en statistiques et informatique (Bac + 5 ou doctorat), ayant une solide expérience (plus de 5 ans) en méthodologie et analyse de projets. Une expérience en épidémiologie serait fortement appréciée.


- Une expérience préalable sur l’analyse des données du SNIIRAM serait un atout.


- Maitrise du logiciel SAS
- Maitrise de la programmation et des techniques statistiques avancées
Connaissances en gestion de base de données
Connaissance des bases de données médico-administratives (SNIIRAM) appréciée


- Lecture de la langue anglaise


- Capacité de collaboration et d’adaptation, rigueur, sens de l’organisation.

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence DRH/2017-20-DPEGH-EVAL/BIOSTAT-FKA à :

Agence de la biomédecine
Madame Fatou KANTE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Agenda

 septembre 2017  
l m m j v s d
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
18 mai 2017

Les journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶