Communiqués de presse 2015

Mis à jour le : 15.02.16

Dates à noter : du 14 au 20 mars 2016, 11e semaine nationale pour le don de moelle osseuse

Cette année le don de moelle osseuse recrute au masculin
Appel à la mobilisation des hommes jeunes par l’Agence de la biomédecine
Recruter davantage d’hommes comme donneurs de moelle osseuse est aujourd’hui une priorité. Le fichier français des donneurs ne recense que 34% de donneurs masculins. Or, les greffons de moelle osseuse prélevés chez les hommes de moins de 40 ans sont mieux tolérés et offrent de meilleures chances pour les malades greffés.

Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : 3 000 couples attendent vos dons !

L’extension des possibilités de dons de spermatozoïdes et d’ovocytes (gamètes) aux personnes n’ayant pas procréé offre, pour 3 000 couples infertiles, un nouvel espoir de mettre fin à leur attente et de donner naissance à un enfant. L’Agence de la biomédecine rappelle que la France manque de dons. Recruter 900 donneuses et 300 donneurs par an permettrait de répondre à tous les besoins. C’est pourquoi l’Agence invite toutes les femmes de 18 à 37 ans et tous les hommes de 18 à 45 ans intéressés par ce geste de grande générosité à prendre rendez-vous dans le centre de don le plus proche.

PHILIPPE DE BRUYN NOMME DIRECTEUR GENERAL ADJOINTCHARGE DES RESSOURCES A L’AGENCE DE LA BIOMEDECINE

Philippe de Bruyn prendra la fonction de directeur général adjoint chargé des ressources à l’Agence de la biomédecine à partir du mardi 3 novembre 2015. Il succèdera à Eric Delas qui occupait le poste depuis juin 2011.

Insuffisance rénale terminale : donner un rein à un proche peut concerner chacun

La journée européenne (10 octobre 2015) du don d’organes et de la greffe est l’occasion pour l’Agence de la biomédecine de communiquer autour des bénéfices de la greffe de rein réalisée grâce au don d’un proche et ses très bons résultats pour les 73 000 personnes souffrant d’insuffisance rénale terminale en France*. Cette thérapeutique est encore peu connue des malades et de leurs proches.

Samedi 19 septembre 2015 : 1ère journée mondiale du don de moelle osseuse

Pour mettre en lumière la solidarité internationale existant entre les registres de donneurs à travers le monde, la World Marrow Donor Association , association internationale réunissant l’ensemble des registres nationaux impliqués dans le don de moelle osseuse et le don de sang de cordon, lance la Journée mondiale du don de moelle osseuse . Cette première édition, prévue samedi 19 septembre, est soutenue en France par l’Agence de la biomédecine.

22 juin 2015 : Pour ou contre le don de ses organes, l’Agence de la biomédecine diffuse un spot viral pour inciter les 16-25 ans à dire leur choix à leurs proches

Comment inciter les 16/25 ans à dire leur choix sur le don d’organes et de tissus à leurs proches, qu’ils soient pour ou contre ? En allant à leur rencontre sur Internet et les réseaux sociaux, avec un registre qui leur est familier : le cinéma.

Anne Courrèges, directrice générale de l’Agence de la biomédecine, se félicite du message de soutien du président de la République à l’occasion du 22 juin

Anne Courrèges, directrice générale de l’Agence de la biomédecine, se félicite du message de soutien du président de la République à l’occasion du 22 juin, journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs

L’Agence de la biomédecine a habilité deux nouveaux hôpitaux à réaliser des prélèvements d’organes sur des personnes décédées suite à une limitation ou arrêt des thérapeutiques

Début mai, les Centres Hospitaliers Universitaires de La Pitié Salpêtrière (AP-HP, Paris) et de Nantes ont été habilités à la réalisation de prélèvements d’organes dits de type Maastricht III : des prélèvements d’organes sur des personnes décédées d’un arrêt cardiaque suite à une limitation ou arrêt des thérapeutiques.

Agence de la biomédecine : 10 années d’engagement pour améliorer l’accès aux soins et la qualité de vie des patients


A l’occasion des 4ème journées de l’Agence de la biomédecine, du 28 au 29 mai 2015 à Paris, l’Agence de la biomédecine fête ses 10 ans. C’est le moment de revenir sur les résultats dans les différents champs d’activité de l’Agence au cours de ces 10 années passées au service des malades et aux côtés des professionnels, des hôpitaux et des associations de patients et de promotion du don. Son périmètre d’intervention lui donne la responsabilité de l’utilisation thérapeutique des éléments et produits du corps humain (à l’exception du sang). Les progrès dans ce domaine sont rapides et soulèvent des questions éthiques. La loi de bioéthique encadre ce domaine d’activités. A la frontière du questionnement médical, scientifique, éthique et de l’accompagnement des professionnels sur le terrain, le travail de l’Agence de la biomédecine avec ses partenaires poursuit toujours le même but : l’intérêt des patients.

1er juin 2015 : les dons d’ovocytes et de spermatozoïdes pour la première fois à la radio


Le 1er juin, la première campagne radio sur les dons d’ovocytes et de spermatozoïdes débutera sur les stations nationales. Avec ce nouveau temps fort de sensibilisation, l’Agence de la biomédecine souhaite médiatiser plus largement ces dons pour recruter davantage de donneuses et de donneurs.
Selon une étude récente*, près d’un Français sur deux ignore qu’il est possible de donner des ovocytes dans notre pays pour aider des couples infertiles, et près de trois sur quatre ne savent pas qu’il faut être soi-même parent pour pouvoir donner. Renforcer l’information du public sur ces dons et sur leurs modalités pratiques est donc une priorité.
Cette année, il faudrait 900 donneuses et 300 donneurs pour répondre à l’ensemble des besoins. Le geste solidaire de ces « donneurs de bonheur » bénéficiera à des couples en âge de procréer dont l’infertilité a été médicalement constatée. Ils pourront ainsi connaître le bonheur de vivre une grossesse et de donner naissance à leur enfant.

22 juin 2015, 15ème journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs


Chaque 22 juin a lieu la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs.
L’objectif : inciter chacun à dire à ses proches, son choix, pour ou contre le don d’organes et de tissus. Car c’est vers les proches que les médecins se tournent en cas de décès pour savoir si le défunt était opposé, ou non, au don de ses organes.
Même si l’immense majorité des Français se dit favorable aux dons d’organes, peu d’entre eux pensent à le dire à leurs proches. En prenant l’initiative de le dire à son entourage, il est possible de sauver ou changer radicalement de nombreuses vies en permettant à plus de malades d’être greffés.

10ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse : du 29 mars au 4 avril 2015)

Alors que l’objectif des 240 000 donneurs inscrits sur le registre France Greffe de Moelle est proche d’être atteint, l’Agence de la biomédecine remercie, au nom des malades, les donneurs, et appelle, avec ses partenaires, à la poursuite de la mobilisation. Car c’est bien grâce à tous ces volontaires, toujours plus nombreux à faire preuve de générosité et d’altruisme, que des patients peuvent bénéficier d’une greffe et avoir une chance supplémentaire de guérison.

Anne Courrèges nommée directrice générale de l’Agence de la biomédecine)


Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶