Directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (H/F)

Mis à jour le : 07.04.17

Contrat à durée indéterminée ou contrat de détachement ou mise à disposition pour une durée de 3 ans renouvelables à pourvoir à compter du 18 novembre 2017
Poste basé à Saint-Denis (93)

Direction : Direction générale médicale et scientifique (DGMS)
Direction :Direction générale
Hiérarchique N+1 : Directrice générale

Missions générales du poste

1.Organisation de l’Agence de la biomédecine
L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif (EPA) de l’Etat sous tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence de la biomédecine encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique un fonctionnement H24 et 7j/7 de certains de ses services (par exemple la répartition des greffons).

L’Agence de la biomédecine compte 244,5 ETP et est organisée avec un siège basé à Saint-Denis (93) et 4 services de régulation et d’appui (SRA) en région. L’essentiel des effectifs est à Saint-Denis.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par un directeur général appuyé par deux directeurs généraux adjoints :

- Un directeur général adjoint chargé des ressources (DGAR)
- Un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (DGAMS).

La direction générale médicale et scientifique (DGMS) est organisée en trois directions qui couvrent les champs de compétences métiers de l’Agence :

- la direction prélèvement greffe organe et tissu (DPGOT), à laquelle sont rattachés les services territoriaux (SRA)
- la direction prélèvement greffe cellules souches hématopoïétiques (DPGCSH)
- la direction procréation, embryologie et génétique humaines (PEGh)

Elle comprend également des pôles transversaux aux trois directions métiers qui concourent à la réalisation des missions de l’Agence de la biomédecine : formation des professionnels de santé, organisation et financement des activités de soins, qualité des données, sécurité et qualité des soins, recherche, international.

2. Rattachement hiérarchique et collaboration
Le DGAMS est rattaché hiérarchiquement au directeur général et travaille en étroite collaboration avec le DGAR.
Tous les deux ont même rang hiérarchique et suppléent le directeur général en tant que de besoin.
Le directeur général et ses deux adjoints constituent la direction générale.

En interne, le DGAMS travaille et s’appuie sur l’ensemble des directions.
Membre du Codir, il le co-préside avec le DGAR en cas d’absence du directeur général.

En externe, il est amené à collaborer et représenter l’Agence de la biomédecine auprès des tutelles et cabinets ministériels, direction générale de la santé, direction générale de l’offre de soins, autres directions ministérielles, autres agences sanitaires, ARS, partenaires et homologues européens et internationaux,…etc.

Activités principales du poste

Sous l’autorité du directeur général, le DGAMS assure l’encadrement et la coordination de l’ensemble des fonctions scientifiques et médicales de l’Agence de la biomédecine, soit 3 directions et les pôles transverses qui lui sont rattachés.

>Il impulse et coordonne les projets stratégiques métiers et en supervise la mise en œuvre.

>Il pilote la politique médicale et scientifique de l’établissement tant au niveau des missions d’expertise de l’Agence de la biomédecine qu’au titre des activités opérationnelles.
Son action s’inscrit dans le cadre du contrat d’objectifs et de performance conclu avec l’Etat et des plans ministériels définis avec les tutelles, dont il assure la mise en œuvre.

A cette fin :
- Il définit et élabore, avec l‘appui des directions et des pôles qui lui sont rattachés et sous l’autorité du directeur général, la politique médicale et scientifique de l’Agence de la biomédecine ainsi que les plans d’actions stratégiques métiers,
- Il encadre et supervise les travaux des directions et pôles placés sous son autorité,
- Il coordonne et pilote les missions de veille, de sécurité sanitaire et de qualité des soins relevant du périmètre de compétence de l’Agence de la biomédecine,
- En lien avec la direction juridique, il pilote les relations avec les agences sanitaires dans le cadre conventionnel défini,
- Il a la responsabilité du Comité Médical et Scientifique, instance consultative de l’Agence de la biomédecine composée d’experts extérieurs. Il en définit l’ordre du jour, valide les saisines et participe à ses réunions aux côtés du directeur général et des présidents de l’instance.

>Il s’assure de la mise en œuvre et de l’évaluation, par les directions métiers et les pôles transversaux, des missions de l’Agence de la biomédecine :
- Il recense et supervise les priorités de chaque direction métier et des pôles transversaux pour atteindre les objectifs assignés dans le cadre des plans d’actions,
- Il encadre l’évaluation annuelle des stratégies et des activités mises en œuvre et de l’atteinte des objectifs métiers fixés, dans le cadre des plans et du COP, et en rend compte aux instances de l’Agence (CMS, CO, CA), ainsi qu’aux tutelles et partenaires,
- Il supervise l’élaboration du rapport médical et scientifique, des rapports régionaux aux ARS.

Représentation de l’ABM
>Il assure, par délégation du directeur général, la représentation de l’Agence de la biomédecine :

- Au niveau national
auprès des institutions sanitaires,
auprès de l’ensemble des parties prenantes dans les domaines de compétence de l’Agence de la biomédecine.

- Au niveau international
il assure les relations de l’Agence de la biomédecine avec les agences européennes et hors union européenne œuvrant dans le même domaine,
il représente l’Agence de la biomédecine, par délégation de la DGS et en lien avec elle, auprès des instances communautaires et européennes.

Relations fonctionnelles avec les autres services

Le DGAMS a des relations fonctionnelles avec :
- Le DGAR,
- Les directions ressources : direction des systèmes d’information, direction juridique, direction administrative et financière, direction des ressources humaines, le chargé de mission « maitrise des risques »,
- La direction de la communication,
- La mission d’inspection.

Il s’assure de la collaboration étroite des directions et pôles de la DGMS avec les autres directions et services de l’Agence de la biomédecine pour atteindre l’ensemble des objectifs quantitatifs et qualitatifs qui sont assignés à sa direction.

Contraintes particulières liées au poste

- Capacité à arbitrer, à assurer un leadership et la gestion d’équipes,
- Réactivité et gestion du risque / gestion de crise, pour répondre à des situations sanitaires critiques,
- Participation à des sessions de formations organisées par l’Agence de la biomédecine,
- Déplacements auprès des équipes si nécessaire, en Europe et auprès des instances européennes,
- Disponibilité et charge de travail importantes.

Poste soumis à l’obligation de déclaration publique d’intérêts.

CONNAISSANCES / COMPETENCES & APTITUDES

- Docteur en médecine ayant une bonne connaissance / expérience dans les domaines de compétence de l’Agence de la biomédecine,
- Connaissance des politiques de santé, de l’organisation du système de santé et du financement des programmes de santé,
- Bonne connaissance des milieux professionnels concernés par les missions de l’Agence de la biomédecine,
- Expérience et connaissance en santé publique et en pilotage de politiques sanitaires,
- Expérience managériale de direction, sens de l’organisation,
- Leadership, rigueur de raisonnement, capacité à fédérer et à impulser une dynamique collective,
- Capacité d’engagement managérial, d’arbitrage et de favoriser l’alignement hiérarchique,
- Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit,
- Aptitude à l’écriture de rapports et d’articles et à la communication.

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence
DRH/2017-03-DGMS-FKA à :

Agence de la biomédecine
Madame Fatou KANTE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Agenda

 août 2017  
l m m j v s d
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
18 mai 2017

Les journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶