Le registre Eurocord

Mis à jour le : 23.10.13

Le registre Eurocord a intégré l’Agence de la biomédecine en juillet 2010, la reprise de sa gestion correspondant pleinement à la mission d’encadrement et d’évaluation de l’Agence.
Créé en 1995 par le professeur Eliane Gluckman, le registre Eurocord recueille, valide et analyse les données cliniques de suivi des patients greffés avec des unités de sang placentaire en Europe et autres centres de greffe dans le monde.
Les missions principales du registre Eurocord sont le recueil et l’enregistrement des données ainsi que l’analyse de résultats de greffe.

Une collaboration nationale et internationale

Le registre Eurocord collabore avec 555 centres de greffes dans 51 pays et 45 banques de sang placentaire européennes.

Les banques/registres d’unités de sang placentaire qui collaborent directement avec Eurocord sont répartis dans différents pays européens : la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, l’Angleterre, la Finlande, la Suède et la Grèce.

Pour aller plus loin

Agenda

 février 2017  
l m m j v s d
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5
18 mai 2017

Les journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶