Les groupes de travail et les collèges d’experts

Mis à jour le : 23.10.13

CONTRIBUER A L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS


L’Agence de la biomédecine sollicite régulièrement des professionnels de santé avec lesquels elle partage un même objectif d’amélioration en termes de prise en charge des patients et de qualité de soins. Au total, ce sont plus de mille experts qui lui apportent leur concours.
Les professionnels qui interviennent régulièrement aux côtés de l’Agence se répartissent en différentes structures : les groupes de travail, les collèges d’experts et les comités donneurs vivants.
Une vingtaine de groupes de travail, subdivisés au besoin en sous-groupes thématiques, se réunit à intervalles réguliers au siège même de l’Agence. Ils participent à l’élaboration de la stratégie de l’Agence et à la rédaction des bonnes pratiques. Au programme de leurs travaux : des activités, la mise au point des référentiels d’audit de la qualité et d’auto-évaluation, la définition des procédures de vigilance et de sécurité, la conception des formations, etc.

DES COLLABORATIONS RICHES ET VARIÉES


En parallèle, toutes les décisions médicales individuelles, comme l’inscription d’un malade dans une catégorie prioritaire de la liste d’attente d’un organe ou les dérogations de donneurs vivants à sérologie positive, s’appuient sur les avis des collèges d’experts constitués auprès de l’Agence de la biomédecine.
Il faut encore ajouter à cet ensemble, l’implication des professionnels de santé au travers des sociétés savantes qui participent aux groupes de travail selon les thématiques.
Au total ce sont près de 1000 experts qui apportent leur concours à l’Agence de la biomédecine chaque année.

Nb : N’étant pas sollicités sur des questions de santé publique, les collèges d’experts ne sont pas soumis à l’obligation de signer une déclaration publique d’intérêt.

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶