Mettre à jour Internet Explorer

Médecin des services régionaux (H/F)

Mis à jour le 27.07.2021

A temps incomplet de 50%
Fonctionnaire détaché ou contractuel en CDI
Poste à pourvoir le 1er décembre 2021

L’établissement

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).

L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services régionaux.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du poste

La supervision et l’encadrement des activités de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus est une mission historique confiée par la loi de bioéthique à l’Agence de la biomédecine. Elle est inscrite dans le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) de l’Agence de la biomédecine comme objet stratégique n°1.

La direction du prélèvement et des greffes d’organes et de tissus (DPGOT), contribue à l’élaboration des stratégies de développement du prélèvement et de la greffe d’organes et de tissus et en assure la mise en œuvre en les déclinant en objectifs opérationnels au niveau local, régional et inter-régional.

Elle assure par ailleurs une activité de régulation des prélèvements d’organes et de tissus H24.

Missions générales

Au sein de la zone géographique concernée, les missions du médecin des services régionaux (SR) de l’Agence sont exercées dans le cadre des activités liées au prélèvement et à la greffe d’organes et de tissus, et des missions des services régionaux de l’Agence dépendant de la DPGOT.
Elles imposent un retour d’information.
Les missions sont de trois ordres :
• Animation et appui au sein d’une zone géographique. Cette mission s’exerce en trinôme avec un cadre infirmier animateur de réseau et une assistante des activités médicales ;
• Régulation des dossiers de donneurs d’organes et de tissus comprenant des astreintes de nuit, de week-ends et de jours fériés ;
• Autres missions transversales au sein de l’Agence.

Missions principales

Le médecin des services régionaux :
1. Assure une mission institutionnelle interrégionale –au sein de la région Nouvelle Aquitaine : Ancienne région Aquitaine et Limousin :

• Participe aux astreintes de régulation (niveau 2) ;
• Participe aux groupes de travail de l’Agence ;
• Participe aux audits des coordinations hospitalières ;
• Participe à la préparation et validation des dossiers des comités d’experts donneurs vivants ;
• Le médecin est membre, en tant que de besoin des comités d’experts donneurs vivants.
• Évalue l’activité, transmet mensuellement une synthèse au Copil DPGOT.
• Définit les objectifs pour les missions territoriales en lien avec le directeur de la DPGOT et ses adjoints.
• Participe aux déclarations, analyse les dysfonctionnements et participe aux actions de biovigilance.
• Alerte l’autorité compétente (hospitalière) d’un dysfonctionnement, d’une anomalie ou d’une situation comportant des risques divers.
• Participe à la promotion du don en vue de greffe et à la sensibilisation du grand public.
• Participe à des missions de coopération avec d’autres institutions.
• Participe à l’animation et l’appui d’un ou plusieurs réseaux au sein d’une inter-région.
• En trinôme avec un cadre infirmier animateur de réseaux (CIAR) et une assistante des activités médicales, participe à la mise en place, au maintien et au suivi des réseaux de coordination hospitalière.
• Participe et/ou anime des réunions de travail et des formations auprès des professionnels de santé.
• Est en appui auprès des équipes de greffe permettant un échange d’information concernant l’activité, la composition des équipes, les résultats et les problèmes éventuels rencontrés.
• Aide les coordinations hospitalières à développer leurs compétences, afin qu’elles puissent mettre en place les outils (suivi d’activité, outils qualité) développés par l’Agence et à appliquer les recommandations de bonnes pratiques.
• Est le représentant de l’Agence auprès des instances administratives de la région sous couvert de la direction de la DPGOT, auprès des coordinations hospitalières, des banques de tissus régionales, des professionnels de santé, des directions des établissements de santé, et des agences régionales de santé.

2. Assure l’activité de régulation (niveau 2) :

  • Assure l’activité de régulation H24 avec des astreintes de nuit, de week-end et fériés.
  • Conseille, aide et donne un avis auprès des médecins en charge des donneurs et des coordinations hospitalières durant le processus de prélèvement.
  • Valide la qualification des donneurs et des greffons.

Relations fonctionnelles

Le médecin des services régionaux est en relation avec :
• L’adjoint au directeur de la DPGOT- responsable des services régionaux, les médecins des services régionaux, les cadres infirmiers animateurs de réseau, les assistantes des activités médicales et le secrétariat national donneur vivant.
• Les autres pôles de la DPGOT (pôle national de répartition des greffons, évaluation-biostatistique et stratégie prélèvement greffes organes tissus), les pôles transversaux de la direction générale médicale et scientifique (pôle sécurité-qualité, qualité des données, réseau épidémiologie et information en néphrologie, affaires européennes et coopération internationales, recherche, organisation et financement des activités de soins et formation des professionnels de santé) et la direction du prélèvement et des greffes de cellules souches hématopoïétiques.
• Le directeur de la DPGOT, avec les directions de la direction générale ressources.
• La direction de la communication.

Spécificités et contraintes du poste

Poste situé en Nouvelle-Aquitaine (résidence administrative à déterminer) et à temps incomplet (50 %) par voie de mise à disposition, de détachement ou de contrat direct.).

  • Les missions d’appui nécessitent des déplacements réguliers,
  • Fonction de représentation de l’Agence, engagement de service public,
  • Poste soumis à l’obligation de déclaration publique d’intérêts,
  • Disponibilité et souplesse d’organisation,
  • Tact et diplomatie,
  • Esprit d’équipe,
  • Maitrise des éléments de langage, de communication et d’initiative,
  • Sens de l’organisation et capacité d’encadrement,
  • Maîtrise de l’outil informatique et de l’expression écrite et orale,
  • Les personnels exerçant, dans le cadre d’une activité partagée, les fonctions de médecin SRA et de médecin coordinateur hospitalier et/ou autre fonction médicale, les exercent strictement dans le cadre imparti à chacune d’entre elles.
  • Les médecins relèvent du règlement intérieur de l’Agence, pour ce qui est de l’organisation de leur temps de travail.

Connaissances, compétences et aptitudes

− Être Docteur en Médecine avec une spécialité préférentielle en anesthésie réanimation, réanimation ou médecine d’urgence.
− Avoir une bonne connaissance du prélèvement et de la greffe d’organe et tissus. Expérience dans les activités, de coordination de prélèvement et de greffe d’organes et/ou de tissus, de réanimation ou de greffe (> 2 ans).
− Avoir une bonne connaissance de l’organisation du système de santé et de l’offre de soins sur le territoire, de l’organisation et du fonctionnement d’un établissement de santé.
− Connaissance ou nécessité de formation sur les sujets des problématiques de santé publique.
− Nécessité de satisfaire aux obligations d’évaluation des pratiques professionnelles.
− Savoir utiliser les outils bureautiques.
− Aptitude dans l’animation d’actions de formation et animation de réseau. Savoir mettre en œuvre les techniques de communication orales ou écrites, en interne et en externe. Savoir réaliser une présentation devant un auditoire.
− Disponibilité / Autonomie.
− Capacité à prendre des décisions / Savoir gérer les priorités / Respect du devoir de réserve / Afficher la position de l’Agence et non une position personnelle.
− Esprit d’équipe / Capacité d’écoute / diplomatie / Force de conviction/ Respect de la hiérarchie.

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence DRH/2021-DPGOT-SR GO-MED50-FKA à :

Agence de la biomédecine
Madame Fatou KANTE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Retour en haut de page