Mettre à jour Internet Explorer

Médecin référent activités thérapies cellulaires /immunothérapies et sang placentaire

Mis à jour le 30.10.2018

Type de contrat :

CDI à temps incomplet de 50% à pourvoir dès que possible

Lieu :

St Denis la Plaine (RER B)

Positionnement du poste :

Pôle / service : Pôle Stratégie Prélèvement et Greffe / Thérapie Cellulaire CSH
Direction : DPG-CSH
Hiérarchique N+1 : Dr Catherine FAUCHER
Hiérarchique N+2 : Dr Evelyne MARRY

DESCRIPTIF DE L’EMPLOYEUR

Missions de l’Agence :
L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif (EPA) de l’Etat sous tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique un fonctionnement H24 et 7j/7 de certains de ses services (par exemple la répartition des greffons).

L’Agence compte 244,5 ETP et est organisée avec un siège situé à Saint-Denis (93) et 4 services de régulation et d’appui (SRA) en région (pour l’activité organes/tissus).

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints :

  • Un directeur général adjoint chargé des ressources (DGAR)
  • Un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (DGAMS).

Missions de l’entité de rattachement :
La direction Prélèvement et Greffe de CSH (DPG CSH) est l’une des 3 directions médicales et scientifiques de l’Agence de la biomédecine. Elle regroupe l’ensemble des activités liées au don, au prélèvement et à la greffe de cellules souches hématopoïétiques, avec comme objectif majeur de contribuer à développer et à faciliter l’accès à la greffe de cellules souches hématopoïétiques pour un nombre croissant de patients.

Elle compte 27 agents et est composée de 3 pôles :

  • le pôle registre France Greffe de Moelle : registre national assurant la gestion des dossiers-patients dans le contexte de l’organisation des recherches, prélèvements et greffes non apparentés ;
  • le pôle stratégie Prélèvement-Donneurs et Greffe de CSH : pôle centré sur la stratégie déployée autour du prélèvement des donneurs de CSH, de l’allogreffe de CSH et de la thérapie cellulaire afférente mais aussi en charge de la déclinaison du plan-cancer 3 et de la gestion des avis sur autorisations.
  • le pôle registre Eurocord : registre international de suivi des patients allogreffés à partir de greffons de sang placentaire non apparentés.

MISSION GENERALE DU POSTE

  • Apporter l’expertise, à la DPG-CSH et à l’Agence de la biomédecine, de l’hématologie liée la greffe de sang placentaire et aux thérapies cellulaires/immunothérapies, de leurs évolutions et des besoins corrélés.
  • Assurer les relations avec tous les professionnels impliqués dans ces thématiques, en particulier dans le cadre du fonctionnement du Réseau Français du Sang Placentaire (RFSP) et des groupes de travail de l’Agence en rapport avec les thérapies cellulaires/immunothérapies.
  • Participer activement aux réunions internes et externes, nationales et internationales, qui sont en relation avec ces domaines d’activité.

ACTIVITES PRINCIPALES DU POSTE

Médecin référent :
Thérapies cellulaires / immunothérapies

Suivre et évaluer toutes les activités de prélèvement de cellules et de thérapeutiques utilisant des cellules immunologiquement compétentes de type lymphocytes, cellules mésenchymateuses ou autres, en routine ou en recherche biomédicale, notamment :

  • Participer en tant que de besoin aux réunions des groupes et sociétés savantes impliqués dans ce domaine, tant au niveau national qu’international, pour assurer une veille stratégique de ces thérapeutiques ;
  • Constituer et piloter, si besoin, un sous-groupe de travail dépendant du groupe de travail ‘’stratégie greffe de CSH’’, sur l’évolution des immunothérapies avec les professionnels concernés ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les unités de thérapie cellulaire sur les volets liés à leurs activités de thérapie cellulaire/immunothérapies ;
  • Travailler en étroite collaboration avec le responsable du pôle stratégie prélèvement et greffe de CSH concernant le développement des immunothérapies et leur place par rapport à la greffe allogénique de CSH ;

Sang Placentaire

  • Travailler en étroite collaboration avec les banques de sang placentaire, hospitalières ou EFS, sur tous les volets liés à leur activité ;
  • Réaliser un pilotage rapproché du groupe de travail Réseau Français de Sang Placentaire (RFSP) :
  • organiser et gérer 1 à 2 réunions plénières par an ;
  • contribuer au pilotage mensuel de l’activité des banques de sang placentaire ;
  • Réaliser des études qualitatives du stock d’unités de sang placentaire (USP) françaises, en collaboration étroite avec l’unité biostatistique du pôle Registre FGM (RFGM) ;
  • Animer et piloter des sous-groupes de travail de sages-femmes du RFSP en tant que de besoin ;
  • Coordonner la journée d’information et d’échanges qui précède la réunion plénière du RFSP, dédiées aux sages-femmes référentes ;
  • Autorisations d’activité et réglementation

- Contribuer à l’instruction des avis sur autorisations portant sur :
. Les activités des établissements assurant les prélèvements de sang placentaire,
. Les activités de thérapie cellulaire de routine
. Les protocoles de thérapie cellulaire sur demande du Pôle Recherche

- Assurer une veille des mesures règlementaires établies par les autorités sanitaires dans ce domaine et suivre l’évolution de la réglementation européenne, notamment émanant de l’Agence Européenne du Médicament et du Comité des Thérapies Avancées (CAT)
- Participer, en tant que de besoin et sur demande du chef de pôle et de la directrice, à des réunions techniques avec les instances et/ou les tutelles.

  • Biovigilance - Contribuer, en tant que de besoin, à l’analyse et au suivi des dossiers de biovigilance CSH, en interface étroite avec le Pôle Sécurité Qualité de l’Agence.
  • Liens avec les autres pôles/unités de la DPGCSH : - Travailler en étroite collaboration avec le pôle du registre FGM ; - Travailler en interface étroite avec le pôle du registre Eurocord ; - Participer activement aux réunions Qualité de la DPGCSH ; - Collaborer, en tant que de besoin, avec la biostatisticienne de la DPGCSH pour toute analyse et/ou étude nécessaire.
  • Liens avec les autres pôles/unités de la DPGCSH : - Interfacer, en tant que de besoin, avec la direction juridique (DJ) pour tout ce qui concerne les aspects réglementaires : la révision des bonnes pratiques ou de tout texte réglementaire portant sur les activités de prélèvement et les avis sur autorisations ; - Collaborer avec la direction administrative et financière (DAF) sur les sujets portant sur le sang placentaire ; - Travailler en étroite collaboration avec l’informaticien dédié ‘’CSH’’ de la DSI.

Réunions nationales et internationales

  • Participer, chaque fois que nécessaire, à des réunions ou conférences nationales ou internationales relatives : - à l’activité sang placentaire - au prélèvement de CSH et/ou de cellules matures (lymphocytes, cellules mésenchymateuses…) à visée d’immunothérapie et à toutes les immunothérapies en développement ou autorisées, à leurs évolution, notamment leur place par rapport à la greffe allogénique de CSH, en lien étroit avec les unités de greffe et les laboratoires de thérapie cellulaire autorisés.
  • Participer au congrès annuel de l’EBMT et/ou de la SFGM-TC et/ou de la SFBCT ;

RELATIONS FONCTIONNELLES AVEC LES AUTRES SERVICES DE L’AGENCE

  • Direction des Systèmes d’Information ;
  • Direction Administrative et Financière ;
  • Pôle Sécurité Qualité ;
  • Pôle Qualité des Données ;
  • Direction Juridique ;
  • Direction de la Communication ;
  • Pôle OFAS ;
  • Pôle formation des professionnels de santé.

CONTRAINTES PARTICULIERES LIEES AU POSTE

  • Travail possible à distance ;
  • Disponibilité requise quand nécessaire : réunions et déplacements programmés ;
  • Aptitude à gérer des dossiers en urgence, le cas échéant ;
  • Maitrise des éléments de langage grand public et média sur la thématique de l’évolution du RFSP et des thérapies cellulaires/immunothérapies ;
  • Goût pour le contact humain et l’animation de groupes ;

CONNAISSANCES / COMPETENCES & APTITUDES

  • Médecin diplômé, ayant une expérience de plusieurs années dans les champs de compétence ci-dessus et une excellente connaissance du milieu professionnel concerné ;
  • Compétence requise en hématologie / transfusion/ thérapie cellulaire
  • Excellent niveau d’anglais requis ;
  • Aptitude à l’écriture d’articles, de rapports et à leur communication ;
  • Esprit de synthèse ;
  • Sens de l’organisation ;
  • Sens du travail en équipe ;
  • Capacité à animer des groupes de travail ;
  • Maîtrise des outils bureautiques, informatiques, internet ;
  • Bon relationnel.
  • Sens du reporting

Pour postuler, merci d’adresser CV et lettre de motivation sous la référence DPEGH – Médecin référent activités thérapies cellulaires /immunothérapies et sang placentaire par mail à recrutement@biomedecine.fr

Retour en haut de page