Médecin référent en assistance médicale à la procréation (H/F)

Mis à jour le : 07.09.17

CDD d’1 an à temps incomplet (50%) à pourvoir au plus vite
Poste basé à Saint-Denis (93)

Direction : Direction procréation, embryologie et génétique humaines
Hiérarchique N+1 : Directeur procréation, embryologie et génétique humaines
Hiérarchique N+2 : Directeur général adjoint chargé de la politique médicale et scientifique

Descriptif de l’employeur

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif (EPA) de l’Etat sous tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique un fonctionnement H24 et 7j/7 de certains de ses services (par exemple la répartition des greffons).

L’Agence compte 244,5 ETP et est organisée avec un siège situé à Saint-Denis (93) et 4 services de régulation et d’appui (SRA) en région (pour l’activité organes/tissus).

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints :
- Un directeur général adjoint chargé des ressources (DGAR)
- Un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (DGAMS).

La direction procréation, embryologie et génétique humaines (DPEGh), qui relève de la direction générale médicale et scientifique (DGMS), comprend, outre le directeur, 9 agents répartis au sein de deux pôles qui couvrent l’Assistance médicale à la procréation (AMP) pour l’un et l’encadrement et le suivi des activités de diagnostic prénatal et préimplantatoire pour l’autre ainsi que d’un troisième pôle dédié à l’évaluation - biostatistique.

Missions générales du poste

Vous participez aux actions menées :
- en faveur de la préservation de la fertilité (PF), en lien notamment avec le Plan Cancer III,
- en faveur de la promotion et du suivi du don de gamètes (DO),
- en lien avec le déploiement de l’activité d’accueil d’embryons (AE).

En cas de besoin, le médecin référent en AMP participe également aux actions concernant l’AMP en relation avec les autres directions de l’Agence de la biomédecine.

Activités principales du poste

Dans les trois domaines précisés dans les missions générales (PF, DO et AE), le médecin référent en AMP contribue notamment à :
- Développer les relations avec les professionnels et coordonner de ces activités,
- Suivre et proposer des modifications de la réglementation, des règles et des recommandations de bonnes pratiques,
- Développer les relations avec les institutions et les sociétés savantes,
- Développer les relations avec les pôles et les autres directions de l’Agence de la biomédecine :
•démarches qualité et sécurité en AMP, dispositif d’AMP vigilance,
•actions d’évaluation des activités d’AMP,
•organisation et le financement des activités de soins en AMP,
•formation et enseignement à destination des ARS, des étudiants, des professionnels,…etc.

Le médecin référent en AMP peut être amené dans le cadre de ses activités à :
- mettre en œuvre des actions de promotion de la qualité,
- organiser et animer des groupes de travail,
- rédiger des documents et des synthèses.

Relations fonctionnelles avec les autres services

Relations étroites avec :
- Autres directions et pôles de la DGMS,
- Direction des systèmes d’information,
- Direction juridique,
- Direction de la communication,
- Mission d’inspection

Exigences particulières liées au poste

Animation des sessions de formations organisées par l’Agence de la biomédecine, notamment à l’intention des médecins et pharmaciens inspecteurs des agences régionales de santé.

Possibilité de déplacements auprès des Centres, dans les congrès et au sein des états européens.

Poste soumis à l’obligation de déclaration publique d’intérêts.

CONNAISSANCES / COMPETENCES & APTITUDES

Médecin spécialisé en AMP, ayant une solide expérience dans les actions collectives au sein de la communauté médicale et scientifique. Un intérêt pour le domaine de la santé publique serait fortement apprécié.

Bonne connaissance des systèmes de recueil de données.
Aptitude à la rédaction de notes, de rapports et articles et à la communication orale.

Bon niveau d’anglais.

Gout pour le contact humain et l’animation de groupes, capacité de collaboration et de travail d’équipe, sens de l’organisation.

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence
DRH/2017-21-DPEGH/MEDECIN-AMP à :

Agence de la biomédecine
Madame Fatou Kante
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Agenda

 septembre 2017  
l m m j v s d
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
18 mai 2017

Les journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶