Mettre à jour Internet Explorer

Médecin référent responsable du pôle AMP

Mis à jour le 30.10.2018

Type de contrat :

CDI à temps plein à pourvoir dès que possible

Lieu :

St Denis la Plaine (RER B)

Positionnement du poste :

Pôle / service : Pôle AMP
Direction : DPEGH
Hiérarchique N+1 : Directeur de la Procréation, Embryologie et Génétique humaines (JONVEAUX Philippe)
Hiérarchique N+2 : Directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (PEREL Yves)

DESCRIPTIF DE L’EMPLOYEUR

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif (EPA) de l’Etat sous tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique un fonctionnement H24 et 7j/7 de certains de ses services (par exemple la répartition des greffons).

L’Agence de la biomédecine compte 244,5 ETP et est organisée avec un siège basé à Saint-Denis (93) et 4 services de régulation et d’appui (SRA) en région (pour l’activité organes/tissus). L’essentiel des effectifs est à Saint-Denis.
L’établissement est dirigé par un directeur général (DG) appuyé par un directeur général adjoint chargé des ressources (DGAR) et un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique (DGAMS).

La direction procréation, embryologie et génétique humaines (DPEGh), qui relève de la direction générale médicale et scientifique (DGMS), comprend, outre le directeur, 9 agents répartis au sein de trois pôles qui couvrent l’assistance médicale à la procréation (AMP) pour l’un, l’encadrement et le suivi des activités de diagnostic prénatal, de diagnostic préimplantatoire et de diagnostic génétique postnatal pour l’autre, ainsi que d’un pôle dédié à l’évaluation - biostatistique.

MISSIONS GENERALES DU POSTE

Assister le responsable de la direction Procréation, Embryologie et Génétique humaines (PEGh) en matière d’AMP et de don de gamètes, notamment dans :

  • Le suivi et les propositions de modifications de la réglementation
  • Les relations avec la tutelle, les institutions
  • Les relations avec les professionnels, les sociétés savantes
  • La participation aux actions d’évaluation des activités d’AMP
  • La participation à toutes les actions concernant l’AMP impliquant les services support et les autres directions de l’Agence
  • La communication sur l’AMP auprès du public, en lien étroit avec la direction de la communication
  • La participation à la demande, aux actions européennes en lien avec la directive tissus/cellules concernant l’AMP

ACTIVITES PRINCIPALES DU POSTE

  • Rédaction, suivi et propositions de modifications de la réglementation en matière d’AMP, notamment pour les bonnes pratiques et en lien avec la DGS (Direction Générale de la Santé) pour les textes d’application de la loi de bioéthique
  • Organisation et animation des groupes de travail ou d’experts
  • Participation aux actions du pôle évaluation en AMP : * Analyse des données recueillies dans les rapports d’activité et du registre national de FIV pour l’évaluation des centres et la rédaction de synthèses * Appui à l’exploration des données du registre et de l’assurance maladie permettant le suivi des femmes ayant eu recours à l’AMP, des donneuses et des enfants conçus par AMP * Appui pour l’évaluation des techniques d’AMP
  • Participation aux actions du pôle « sécurité et qualité » : * Participation aux démarches de qualité et de sécurité en AMP développées par l’Agence * Participation au dispositif d’AMP vigilance et expertise auprès du groupe COVI-AMP
  • Participation à la réflexion sur l’organisation et le financement des activités de soins en AMP en lien avec le pôle OFAS (Organisation et Financement des Activités de Soins)
  • Avis à la direction juridique dans le cadre : *Des demandes d’autorisation d’activité dans le domaine de l’AMP *Import/export de gamètes et d’embryons *Autorisations de nouvelles techniques
  • Actions de formation, enseignement vis-à-vis des ARS, des universitaires, des professionnels, du public
  • Actions de communication sur l’AMP en lien avec la direction de la communication notamment pour la promotion du don de gamètes et la préservation de la fertilité
  • Pilotage de l’action 8.1 (préservation de la fertilité) du plan cancer 3 (fin 2019)
  • Représentation de l’Agence de la biomédecine au sein du Comité de Section Santé humaine du COFRAC
  • Appui au pôle recherche-Europe pour le comité de suivi de la directive européenne Tissus-Cellules à Bruxelles au titre des activités de l’AMP et de don de gamètes et aux groupes de travail y afférant.
  • Contribution aux éléments de langage des auditions de l’Agence de la biomédecine.

RELATIONS FONCTIONNELLES AVEC LES AUTRES SERVICES

  • Autres directions et pôles de la Direction générale médicale et scientifique
  • Direction des systèmes d’information
  • Direction juridique
  • Direction de la communication
  • Mission d’inspection

EXIGENCES PARTICULIERES LIEES AU POSTE

  • Pas de contraintes horaires particulières
  • Goût pour le contact humain et l’animation de groupes ainsi que pour la rédaction de notes et compte-rendu de réunion
  • Participation à des sessions de formations organisées par l’Agence
  • Si nécessaire, déplacements auprès des centres, dans les congrès et au sein des états européens

CONNAISSANCES / COMPÉTENCES & APTITUDES

  • Médecin spécialiste en AMP
  • Aptitude au travail en équipe
  • Bonne connaissance des systèmes de recueil de données
  • Bon niveau d’anglais
  • Aptitude à la rédaction de notes, de rapports et articles et à la communication orale
  • Sens de l’organisation

Pour postuler, merci d’adresser CV et lettre de motivation sous la référence DPEGH – Médecin référent en AMP par mail à recrutement@biomedecine.fr

Retour en haut de page