Nos valeurs dans l’action

Mis à jour le : 05.01.15

Les valeurs de l’Agence de la biomédecine dans l’action

L’Agence de la biomédecine remplit ses missions et s’engage dans ses différents chantiers stratégiques en s’appuyant sur un socle intangible de valeurs : éthique, équité, transparence.

Ces valeurs fondent la crédibilité de l’Agence en tant qu’autorité de référence dans le domaine de la santé en matière de qualité et d’accès aux soins, de respect du patient et du donneur. Elles garantissent la confiance des professionnels de santé et du grand public.

Transparence dans les actions et dans l’information

Les activités de l’Agence de la biomédecine, qui s’exercent à la fois dans le domaine de la santé et dans celui de l’éthique, sont très sensibles pour l’opinion. D’où la nécessité d’une information transparente, claire et précise sur les actions de l’Agence et sur les enjeux en cause : la transparence passe par un effort de pédagogie sur des sujets complexes.
L’Agence de la biomédecine veille à la transparence sur son propre rôle, sur les modalités de son fonctionnement et sur les règles appliquées dans ses différents champs de compétence.

Ainsi, l’Agence doit être totalement transparente face aux interrogations ou idées reçues du grand public telles que, à titres d’exemples, "Est-ce dangereux de donner sa moelle osseuse ?" ou "Comment s’occupe-t-on du corps du défunt après un prélèvement d’organes ?"

Équité dans l’accès aux soins

L’Agence de la biomédecine garantit à chacun les soins dont il a besoin dans le respect des règles de sécurité sanitaire et d’éthique. Dans le domaine de la greffe, des outils sont mis en œuvre pour que la répartition des greffons soit la plus équitable possible : plateforme nationale de répartition des greffons, "score d’attribution du greffon", recueil et analyse de données…

Même souci d’équité dans les domaines de la procréation, du diagnostic et de la génétique : l’Agence de la biomédecine s’engage pour améliorer les conditions d’accès et promouvoir une prise en charge équitable (application des dispositions réglementaires, règles de bonnes pratiques pour les professionnels de santé, information en direction des couples…)

Éthique dans les domaines médical et scientifique

L’utilisation des éléments du corps humain à des fins thérapeutiques soulève des questions éthiques. Les avancées constantes de la science et les interrogations, voire les inquiétudes, de la société dans ce domaine renforcent l’urgence d’une réponse claire, en conformité stricte avec la loi de bioéthique.

L’Agence de la biomédecine veille à donner cette réponse, en fondant toutes ses actions sur le respect des principes éthiques contenus dans la loi. Elle contribue aussi à l’élaboration d’une réflexion éthique et à sa diffusion, comme elle l’a fait dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique, promulguée le 7 juillet 2011.

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶