Mettre à jour Internet Explorer

OFFRE DE STAGE - un stagiaire en vigilance et sécurité sanitaire

Mis à jour le 17.02.2020

OFFRE DE STAGE
un Stagiaire en Vigilance et Sécurité Sanitaire (H/F)
Stage de 6 mois à temps complet à pourvoir à partir du 1er avril 2020
Poste basé à Saint-Denis (RER B)

L’établissement
L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).
L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services régionaux.
L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du stage

Rattaché au DGMS, les missions du pôle sécurité-qualité s’inscrivent en cohérence avec les missions de promotion de la qualité et de la sécurité sanitaire confiées à l’Agence de la biomédecine dans ses champs de compétences (article L. 1418-1 de la loi de bioéthique). Ces missions de qualité et de sécurité s’appuient également sur le contrat d’objectif et de performance établit entre l’Agence et son ministère de tutelle.

Les activités du pôle sécurité qualité peuvent être présentées selon 4 grands domaines : la sécurité sanitaire, la biovigilance, la vigilance en assistance médicale à la procréation (AMP vigilance) et la promotion de la qualité et de la gestion des risques dans les domaines de compétences de l’agence (organe, tissus, cellules et AMP).

Missions et activités du stagiaire

Sujet du stage : Participer au recueil et au traitement des déclarations des effets indésirables et des incidents en biovigilance et ampvigilance

Activités confiées :

  • Prendre en charge des déclarations de biovigilance et d’AMPvigilance en lien avec les référents concernés
  • Prendre en charge une thématique de sécurité sanitaire en autonomie : établie la fiche projet « VOC : Composés organiques volatiles et risques pour les activités d’assistance médicale à la procréation : (AMP) »

La demande de stage s’inscrit dans le cadre de la 5ème année des études de Pharmacie filière industrie au cours de laquelle il est demandé aux étudiants de réaliser un stage à partir de la fin de leur cours (mi-avril et jusqu’au début de leur 6ème année soit au minimum 3 mois et maximum 6 mois).

Ce stage constitue pour eux une première approche de la vigilance et de la sécurité sanitaire.

Le stage proposé au sein du PSQ permettra de :

  • Découvrir les missions et le fonctionnement de l’ABM,
  • Prendre en charge des déclarations de biovigilance et d’AMPvigilance en lien avec les référents vigilance
  • Prendre en charge une thématique en autonomie : la thématique identifiée répond à une demande des professionnels de l’AMP, il fait suite à la réception de différentes déclarations de vigilance et à une alerte sanitaire exceptionnelle survenue simultanément à ces déclarations. Les composés organiques volatiles (VOC) ont un impact important sur le développement des embryons et d’une façon générale sur les activités d’AMP. Ces composés se retrouvent aussi bien dans les matériels de laboratoires nécessaires à l’activité quotidienne des centres d’AMP que dans l’environnement proche des centres (parking, héliport, accident type Lubrizol…)
    Il s’agira de réaliser une revue de la littérature et d’établir un plan de travail réaliste avec les étapes qui permettront une réflexion structurée sur cette thématique.
    L’objectif est de présenter ce plan de travail aux référents de la direction Procréation, Embryologie et Génétique humaine afin de constituer un groupe de travail qui sera à même d’établir des recommandations permettent aux professionnels de les implémenter dans leur cartographie des risques.
  • pour le stagiaire : une initiation à des vigilances peu enseignées dans le cursus traditionnel plus axé sur des vigilances à gros volume comme la pharmacovigilance et la matériovigilance et la prise en charge d’une thématique nécessitant des connaissances en pharmaco-toxicologie.

A qui s’adresse ce stage ?

Ce stage est proposé à un(e) étudiant(e) en 5ième année des études de Pharmacie, à la recherche d’un tremplin vers le monde professionnel. Il/Elle lui permettra de monter en compétence de manière significative sur les domaines suivants :

Vigilance sanitaire (biovigilance et AMPvigilance)
Sécurité sanitaire liée aux risques toxicologiques sur les produits issus du corps humain, ici les gamètes et les embryons.

Compétences et qualités requises

Profil universitaire ou école : 5ième année des études de Pharmacie

Compétences :

  • Connaissance en vigilance sanitaire
  • Intérêt pour les produits biologies et les produits issus du corps humain destinés à un usage thérapeutique
  • Intérêt pour la toxicologie

Aptitudes : autonome, rigoureux, travail en équipe

Modalités du stage

Le stage se déroulera au siège social : 1, avenue du Stade de France – 93212 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX
Il se déroulera sur 6 mois maximum (35 heures / semaine) dès le 1er avril 2020.
La convention de stage est obligatoireet la gratification est versée conformément à la règlementation en vigueur.
Gratification : conformément à la réglementation en vigueur

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation

1. de préférence par mèl à :recrutement@biomedecine.fr
sous la référence DRH/2020-DGMS-PSQ-STAG-AET
Madame Aurélie ETEVE

2. ou par voie postale à
Agence de la biomédecine
DRH/2020-DGMS-PSQ-STAG-AET
Madame Aurélie ETEVE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Retour en haut de page