Mettre à jour Internet Explorer

STAGE - Un stagiaire en biostatistique

Mis à jour le 03.12.2019

OFFRE DE STAGE
un stagiaire en biostatistique (H/F)
Stage de 6 mois à temps complet à pourvoir courant 2020
Poste basé à Saint-Denis (RER B)

L’établissement
L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).
L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services territoriaux en région.
L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du stage

Le pôle évaluation –biostatistique de la Direction Prélèvement Greffe Organes-Tissus (DPGOT) est composé de 4 biostatisticiennes-épidémiologistes, d’une assistante et d’un médecin épidémiologiste. Il est en charge de l’analyse de l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus en France. Il utilise pour cela le registre CRISTAL où sont recueillies les informations concernant le suivi pré et post-greffe de tous les patients inscrits sur la liste national d’attente d’une greffe d’organe ainsi que celles concernant les donneurs d’organes recensés.

Sujet du stage et contexte

Le sujet de stage est l’évaluation des résultats des greffes pulmonaires avec greffon reconditionné ex-vivo.

En cas d’insuffisance respiratoire terminale, la greffe pulmonaire représente le meilleur traitement. Comme pour les autres organes, la greffe pulmonaire se heurte au manque de greffons de qualité.
Plusieurs pistes d’amélioration ont été explorées dont l’utilisation de machines à perfusion du poumon. En effet, le reconditionnement ex-vivo des greffons pulmonaires permets de réhabiliter et rendre aptes à la greffe certains greffons qui n’ont pas d’emblée les qualités requises. Les premières greffes réalisées à partir de greffons reconditionnés ont été réalisées en France en 2011 et un programme de financement de ces greffes est en place depuis 2019. Il faut désormais analyser les résultats de ces greffes en les comparant aux greffes dont le greffon n’a pas été reconditionné. L’évènement d’intérêt de l’analyse principale sera la survie du greffon à 1 ou 3 ans. L’analyse devra prendre en compte les facteurs de confusion potentiels et la disparité des pratiques entre les centres de greffe via l’utilisation d’un modèle mixte multivarié.
L’étudiant(e) réalisera l’étude statistiques sous SAS et valorisera les résultats obtenus sous forme d’un rapport voire d’une publication scientifique.


Dans le cadre de la mise en œuvre de son schéma directeur des systèmes d’information, l’Agence recherche un étudiant en dernière année d’école d’ingénieur spécialisé en réseaux et télécommunications, afin de participer activement à son projet de migration vers la téléphonie sur IP

Missions principales
Les activités principales du stagiaire regroupent :
• Bibliographie
• Rédaction du protocole et du plan d’analyse statistique de l’étude
• Analyse statistique sous SAS : sélection et description de la cohorte, analyse uni et multivariée de l’accès à la greffe à l’aide d’un modèle de survie avec un effet aléatoire sur l’équipe de greffe
• Présentation de l’avancement du projet lors de réunion hebdomadaires avec les tuteurs
• Rédaction d’un rapport voire d’un article scientifique
• Présentation des résultats en groupe de travail


Relations fonctionnelles
Le/la stagiaire sera encadré(e) par l’épidémiologiste du pôle en charge de la greffe thoracique et le médecin épidémiologiste, et en collaboration avec les autres membres de l’Agence impliqués dans cette évaluation.

A qui s’adresse ce stage ?
Ce stage est proposé à un(e) étudiant(e) en Master 2, à la recherche d’un tremplin vers le monde professionnel. Il/Elle lui permettra de monter en compétence de manière significative sur les domaines suivants :

  • Recherche bibliographique
  • Programmation sous SAS
  • Analyse de données de survie
  • Utilisation de modèles mixtes
  • Interprétation et valorisation des résultats
  • Rédaction scientifique
  • Travail en équipe

Connaissances, compétences et aptitudes

Profil Master 2 de statistique / biostatistique.
Une bonne connaissance théorique de SAS et des tests statistiques, de leur interprétation et de la modélisation statistique est requise.
Des aptitudes de rigueur de curiosité, de motivation, d’autonomie et le goût pour le travail en équipe sont nécessaires.


Modalités du stage
Le stage se déroulera au siège social : 1, avenue du Stade de France – 93212 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX
Il se déroulera sur 6 mois (35 heures / semaine) à pouvoir dès que possible sur 2020.
La convention de stage est obligatoire et la gratification est versée conformément à la règlementation en vigueur.


Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de nous faire parvenir votre CV ainsi qu’une lettre de motivation
1. de préférence par mèl à :
recrutement@biomedecine.fr
DRH/2019-DPGOT-Stage-AET
Madame Aurélie ETEVE

2. ou par voie postale à :
Agence de la biomédecine
DRH/2019-DPGOT-Stage-AET
Madame Aurélie ETEVE
1, avenue du Stade de France – 93212 SAINT-DENIS-LA-PLAINE cedex

A l’issue du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur concernant les liens directs ou indirects que vous pourriez avoir avec toute entreprise ou organisme privé intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans votre dossier à la direction des ressources humaines.

Retour en haut de page