Statuts et métiers

Mis à jour le : 23.10.13

UN PANEL DE MÉTIERS POUR DES MISSIONS DIVERSES


La diversité des missions de l’Agence et la spécificité de ses compétences l’amènent à solliciter des collaborations nombreuses et variées. Par ailleurs, les coopérations avec des pays étrangers, européens ou autres, auxquelles participe l’Agence donnent une dimension internationale à nombre de ces collaborations.
Chaque domaine mobilise des contributions particulières autour d’un même objectif de qualité, de sécurité et de transparence.

DES COMPÉTENCES MÉDICALES ET SCIENTIFIQUES


Pour remplir ses missions dans le domaine de la santé, l’Agence fait appel à des professionnels du secteur médical et de la recherche : médecins hospitaliers, médecins épidémiologistes, médecins de santé publique, cadres infirmiers, infirmiers, etc.
Le travail d’encadrement, d’études et d’évaluation qui entoure ces missions nécessitent la contribution de compétences spécifiques, entre autres : biostatisticiens, assistants ou techniciens de recherche clinique, spécialistes de la sécurité sanitaire.

DES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION ET DE L’INFORMATION


La promotion du don faisant partie intégrante des missions de l’Agence, elle nécessite l’implication de professionnels des métiers de la communication : responsables des relations avec la presse ou chargés de communication dédiés à des actions ciblées.

DES SYSTÈMES D’INFORMATIONS UNIQUES


Afin de répondre aux attentes de ses partenaires du monde de la santé, l’Agence a développé des systèmes d’information uniques qu’elle met à leur disposition. Leur création, leur maintenance et leur évolution constante nécessitent le recours à des compétences très diverses : architecture des systèmes, base de données, télécommunications, sécurité…

LES MÉTIERS DE SUPPORT


Enfin, dédiées à l’organisation, au support et au conseil pour les directions métiers, les fonctions ressources emploient des personnels spécialisés dans les domaines du droit de la santé, des ressources humaines et de la finance-comptabilité.

DES STATUTS SPÉCIFIQUES


En sa qualité d’établissement public d’État, l’Agence de la biomédecine recrute son personnel majoritairement sous contrat de droit public en CDI, ou en CDD pour des missions ponctuelles.
Certains personnels, issus d’autres structures de la fonction publique, notamment hospitalière, peuvent faire l’objet de convention de mise à disposition ou de détachement.
Par ailleurs, des collaborateurs externes, rémunérés à la vacation (formateurs, experts), sont sollicités ponctuellement : ils interviennent à l’occasion de sessions de formation des professionnels de santé organisées par l’Agence de la biomédecine, ou bien au sein de groupes de travail experts.

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶