Mettre à jour Internet Explorer

Un(e) Coordinateur RFGM - Assistant bilingue (H/F)

Mis à jour le 16.07.2021

CDD de 2 ans à temps plein à pourvoir le 1er septembre 2021
Catégorie 3
Poste basé à Saint-Denis (RER B)

L’établissement

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).

L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services territoriaux en région.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du poste

Le Registre France Greffe de Moelle (RFGM) représente un pôle de la direction prélèvement greffes de cellules souches hématopoïétiques (DPG-CSH) rattachée à la direction générale médicale et scientifique (DGMS) de l’Agence de la biomédecine.

Le Registre France Greffe de Moelle a pour mission de faciliter la recherche de donneurs ou d’unités de sang placentaire non apparentés à des patients nationaux ou internationaux, pour lesquels une indication d’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) a été posée. Il assure également l’organisation du prélèvement des greffons de CSH ou la cession des unités de sang placentaire (USP) sollicitées.

Au sein du pôle RFGM, une unité de ‘’coordination-patients’’, composée à ce jour de 11 coordinatrices, d’un médecin de coordination et d’une responsable d’unité, assure :

  • toutes les étapes nécessaires à la gestion des dossiers de tous les patients pour lesquels une inscription, une recherche de donneur compatible et un prélèvement /cession de greffon non apparenté ont été sollicités par un médecin greffeur ;
  • l’organisation administrative et logistique des prélèvements ou cessions de greffons non apparentés au sein d’une équipe de coordinateurs/trices), sous la responsabilité directe d’un médecin référent, chef du pôle.

Les coordinateurs/trices sont en charge de la gestion de tous les dossiers-patients et travaillent en interface directe avec le médecin référent pour tout ce qui a trait aux thématiques médicales des dossiers.

Missions principales

Le coordinateur RFGM :

• Assure une interface privilégiée entre les centres greffeurs, en charge des patients pour lesquels une indication de greffe a été posée, les centres donneurs responsables de contacter et de gérer les donneurs sollicités, ainsi que les registres internationaux, alter ego du registre français ;
• Gère les inscriptions des patients et les recherches de greffons, tant au niveau du registre français que des registres internationaux ;
• Assure le recrutement du donneur identifié comme compatible ou du greffon de sang placentaire ;
• Facilite l’organisation du prélèvement et la logistique du transport du greffon, dans le strict respect des procédures ;
• Collecte, saisit et archive les données biologiques relatives aux patients et aux greffons ;
• Traduit, dans le strict respect de la préservation de l’anonymat, les correspondances entre les patients et les donneurs ;
• Développe, dans la mesure du possible, une activité spécifique complémentaire ou mettre à disposition une compétence personnelle, pour participer au fonctionnement plus global du Registre (ex : mise à jour de formulaires, du tableau annuel des greffes, du suivi des donneurs…).

Relations fonctionnelles

En relation étroites avec :
• La direction des systèmes d’information ;
• La direction administrative et financière.

Spécificités et contraintes du poste

Le poste nécessite :

  • Contacts internationaux et nationaux quotidiens de tous niveaux hiérarchiques : registres de donneurs de moelle, hôpitaux (établissements greffeurs), banques de sang placentaire, coordinateurs, laboratoires, unités de prélèvement, etc… ;
  • Gestion de l’urgence et des priorités ;
  • Rythme de travail soutenu ;
  • Travail en équipe ;
  • Participation à la démarche qualité du Registre ;
  • Respect de la confidentialité ;
  • Poste à temps plein (non négociable).

Connaissances, compétences et aptitudes

Formation / expérience professionnelle attendues :
• Niveau baccalauréat minimum (formation en langues appréciée) ;
• Expérience professionnelle d’au moins 5 ans exigée (dans les domaines logistique et/ou médical
par exemple) ;
• Anglais bilingue (oral et écrit) exigé ;
• Maitrise parfaite des outils bureautiques (Word, PPT, Excel, Internet, messagerie…).

Qualités requises :
• Sens des responsabilités, réactivité, esprit d’équipe ;
• Aisance en communication orale et écrite, adaptabilité / flexibilité ;
• Intérêt et facilité d’adaptation aux logiciels et applications informatiques ;
• Bonne gestion du stress.

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence DRH/2021-DPGCSH –RFGM COORD-FKA à :

Agence de la biomédecine
Madame F qtou KANTE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Retour en haut de page