Mettre à jour Internet Explorer

un MÉDECIN (H/F) Adjoint au directeur de la DPGOT, responsable des services régionaux

Mis à jour le 11.02.2021

A temps complet
Fonctionnaire détaché ou contractuel en CDI
Poste à pourvoir dès que possible

L’établissement

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines. Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui implique, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).

L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services territoriaux en région.

L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Environnement du poste

La supervision et l’encadrement des activités de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus est une mission historique confiée par la loi de bioéthique à l’Agence de la biomédecine. Elle est inscrite dans le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) de l’Agence de la biomédecine comme objet stratégique n°1.
La Direction du Prélèvement et de la Greffe – Organes-Tissus (DPGOT), contribue à l’élaboration des stratégies de développement du prélèvement et de la greffe d’organes et de tissus et en assure la mise en œuvre en les déclinant en objectifs opérationnels au niveau local, régional et inter-régional.
Elle assure par ailleurs une activité de régulation des prélèvements d’organes et de tissus H24.

Missions générales

Sous la responsabilité du directeur du prélèvement et des greffes d’organes et de tissus (DPGOT) et en lien étroit avec les responsables du pôle stratégie prélèvement greffes organes tissus et du pôle national de répartition des greffons (PNRG), l’adjoint au directeur de la DPGOT, responsable des services régionaux dirige l’ensemble des missions dévolues aux services régionaux Ile-de-France/Antilles/Guyane et en particulier la régulation et l’appui. Il est également chargé de missions transversales et thématiques au sein de la DPGOT.

Activités principales

L’adjoint au directeur de la DPGOT, responsable des services régionaux Ile-de-France/Antilles/Guyane :
1. Organise le travail de l’Agence en région :
• Détermine les priorités avec chaque médecin et chaque cadre infirmier animateur de réseau (CIAR) pour la zone géographique d’action qu’il leur confie (région administrative ou réseaux de prélèvement), ainsi que les pôles de compétence.
• Détermine avec l’équipe de secrétariat, le mode de fonctionnement du secrétariat en fonction de la politique commune de la direction.
• S’assure que les personnels dont il a la charge, maintiennent le niveau de connaissance, d’expertise et de compétence nécessaires dans les domaines concernés.
• Assure l’organisation et le suivi des comités d’experts donneurs vivants, ainsi que la responsabilité médicale du SNDV.
• Assure l’animation de réunions régulières, l’animation de l’équipe régionale, dont il a la responsabilité et réalise l’évaluation des collaborateurs.

2. Définit et met en place en lien avec le directeur de la DPGOT la politique d’animation et d’appui du ou des services régionaux et assure son reporting régulier :
• désigne les trinômes médecin-CIAR-secrétaire assistante, responsables de l’animation d’une zone géographique et de leurs réseaux.
• veille auprès de ces trinômes à l’application de la politique définie par le directeur.
• assure l’organisation 24h/24 de la régulation des prélèvements d’organes et de tissus (mort encéphalique, cœur arrêté).

3. Représente l’Agence au sein des zones géographiques dont il a la responsabilité, auprès des acteurs hospitaliers et des instances régionales, notamment les ARS. Il participe à ce titre aux travaux d’élaboration et de suivi des schémas d’organisation sanitaire.

4. Assure les missions transversales de la DPGOT qui lui sont confiées par le directeur de la DPGOT, en particulier dans le domaine des activités transversales de la direction et du management des projets de la direction. A ce titre il participe au directoire hebdomadaire, au COPIL mensuel et aux différentes réunions de travail.

5. Au titre de médecin, il peut aussi exercer les activités dévolues à chaque médecin des services régionaux.

6. Assure l’astreinte de niveau 3 pour ses équipes, remplace ses collègues adjoints lors des congés, participe aux astreintes opérationnelles du PNRG, réparties entre le directeur et ses adjoints, assure la permanence médicale de jour, en fonction du tableau prévisionnel.

Relations fonctionnelles

L’adjoint au directeur de la DPGOT, responsable des services régionaux est en relation avec :

  • Les autres services de la DPGOT : PNRG, pôle stratégie prélèvement greffe, pôle évaluation-biostatistique.
  • Les autres directions métiers de la direction générale médicale et scientifique : direction du prélèvement et des greffes de cellules souches hématopoïétiques ; direction de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines et ses pôles transversaux : sécurité-qualité, réseau épidémiologie et information en néphrologie, simulation, cartographie, affaires européenne et coopération internationale, recherche, organisation et financement des activités de soins, formation des professionnels de santé.
  • Selon les domaines d’activité, relations avec les directions de la direction générale en charge des ressources (DGR) en particulier la direction des systèmes d’informations.

Spécificités et contraintes du poste

  • Les horaires de travail sont variables, ce qui nécessite une gestion personnalisée des horaires et du planning.
  • Participation aux astreintes de niveau 3 et aux astreintes médicales de fonctionnement H24 du PNRG.

Connaissances, compétences et aptitudes

  • Docteur en médecine, spécialiste en anesthésie-réanimation, réanimation ou urgence, transplantation.
  • Nécessité de satisfaire aux obligations d’évaluation des pratiques professionnelles.
  • Excellente connaissance du fonctionnement d’un établissement de santé et de la chaine du prélèvement à la greffe.
  • Expérience dans les activités de coordination de prélèvement et de greffe d’organes et/ou de tissus, de réanimation ou de transplantation et médecine d’urgence d’au moins 5 ans.
  • Connaissance de l’organisation des soins au niveau territorial.
  • Disponibilité.
  • Il exerce ses fonctions à temps plein.
  • Aptitude et expérience du management d’équipe : animation d’équipe – organisation – écoute - support – favoriser l’initiative et contribuer à l’évaluation des collaborateurs.
  • Formation en santé publique souhaitée.
  • Animation de réseau.

Modalités de candidature*

Pour postuler à cette offre, merci de faire parvenir CV et lettre de motivation sous la référence DRH/2021-DPGOT-SR-IDF-Medecin- ADJ -FKA à :

Agence de la biomédecine
Madame Fatou KANTE
1, avenue du Stade de France
93212 SAINT DENIS LA PLAINE CEDEX

ou par mail : recrutement@biomedecine.fr

*Au cours du processus de recrutement, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’intérêts.
La déclaration d’intérêts est une déclaration sur l’honneur des liens directs ou indirects avec toute entreprise ou organisme intervenant dans le champ des missions de l’Agence de la biomédecine.
Ce document reste confidentiel ; il sera conservé dans le dossier de candidature à la direction des ressources humaines.

Retour en haut de page