Mettre à jour Internet Explorer
 « Merci d'en parler » pour donner la parole à toutes les personnes (...)

« Merci d’en parler » pour donner la parole à toutes les personnes concernées par le don de gamètes

Mis à jour le 16.05.2022

Osons parler du don de gamètes ensemble : c’est la volonté affichée cette année par l’Agence de la biomédecine. Au cœur de ses intentions : créer des discussions pour faire taire les idées reçues qui circulent sur le don de gamètes.


Avec « Merci d’en parler », l’Agence de la biomédecine poursuit son travail de sensibilisation sur le don de gamètes et les changements apportés par la nouvelle loi de bioéthique - initié avec la campagne d’octobre 2021, notamment grâce aux films Merci et Origines - et donne la parole aux donneurs et receveurs de gamètes mais aussi à des personnes issues de don qui partagent leur expérience et répondent aux questions du grand public.

La campagne lancée le 16 mai et s’articule autour de 3 actions de communication : une table ronde créée en collaboration avec Skyrock, une série de podcast réalisée par Seprem, et une page dédiée sur les sites dondovocytes.fr et dondespermatozoïdes.fr.

Les français, toujours favorables au don de gamètes depuis la promulgation de la nouvelle loi de bioéthique en août 2021

Près d’un an après la promulgation de la nouvelle loi de bioéthique de 2021 élargissant l’accès à l’assistance médicale à la procréation (AMP) aux couples de femmes et aux femmes non mariées, un nouveau baromètre d’opinion a été réalisé par l’institut Viavoice pour mesurer l’évolution de la perception du don de gamètes par les Français.


En 2022, la tendance à la hausse des demandes de prise en charge, du nombre de donneurs et des demandes d’autoconservation non médicale se confirme

Pour mesurer l’impact de la nouvelle loi de bioéthique sur l’activité, l’Agence de la biomédecine a mené des enquêtes auprès des centres autorisés à l’activité de don de gamètes (spermatozoïdes et ovocytes) et d’autoconservation de gamètes en dehors d’une indication médicale. Les résultats observés entre le 1er août et le 31 décembre 2021 ont permis d’estimer le niveau d’activité depuis la mise en œuvre de la nouvelle loi. Présentés lors des réunions de comité de suivi des 15 novembre 2021 et 14 février 2022, ces premiers résultats sont aujourd’hui complétés par les données recueillies entre le 1er janvier et le 31 mars 2022, présentées lors de la troisième séance du comité.

Pour toute question concernant les relations presse :
Agence de la biomédecine :
Hélène Duguet - presse@biomedecine.fr - 06 16 35 91 80
Agence TBWA\CORPORATE :
Violaine Bourquin - violaine.bourquin@tbwa-corporate.com - 06 07 46 34 89
Blanche Bobin-Parra - blanche.bobin-parra@tbwa-corporate.com - 06 48 40 75 16
Retour en haut de page