5èmes Journées de l’Agence de la biomédecine « Accompagner l’innovation au service de tous les patients »

Mis à jour le : 25.04.17

Les prochaines Journées de l’Agence de la biomédecine se tiendront les jeudi 18 et vendredi 19 mai 2017 à l’Université Paris Descartes à Paris. Organisées tous les 2 ans, ces journées traitent de l’actualité portant sur le prélèvement et la greffe d’organes, de cellules et de tissus, l’assistance médicale à la procréation, la génétique et l’embryologie humaines.

L’Agence de la biomédecine, en lien avec l’ensemble des acteurs concernés, gère des activités de soins issues d’innovations majeures dans le respect de ses valeurs fondatrices : transparence, équité, éthique ; avec au centre de ses préoccupations, le patient, qui est sa raison d’être.

>> C’est pourquoi, à l’occasion de cette 5ème édition, l’Agence a souhaité se pencher sur l’accompagnement de l’innovation au service de tous les patients :

- Comment garantir à chacun un accès équitable et éclairé aux progrès de la médecine et de la science ?
- Quelles sont les implications d’ordre éthiques, institutionnelles, organisationnelles, humaines, économiques et juridiques de l’innovation ?
- Quel est impact de l’innovation dans le parcours médical de chaque patient ?
- Comment concilier la singularité du patient et le soin pour tous ?

Pour traiter ce vaste sujet qu’est l’accompagnement de l’innovation au service des patients, plus d’une cinquantaine d’intervenants, français et étrangers, exposeront leurs points de vue et partageront leurs expériences au travers 16 sessions thématiques.

>> Lors des séances plénières d’ouverture et de clôture des Journées, la thématique de l’innovation sera traitée sous le prisme des sciences humaines avec les interventions de Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, et de Madeleine Akrich, sociologue de l’innovation.

Chacune de ces séances plénières sera suivie d’une table ronde qui croisera les regards de l’ensemble des parties prenantes : professionnels de santé, acteurs institutionnels, spécialistes des sciences humaines et associations de patients et de promotion du don.
L’Agence de la biomédecine entend encourager les échanges entre toutes les parties prenantes et favoriser, en particulier, la prise en compte de la place, de la parole et des parcours dont les associations se font l’écho.

Focus sur trois sessions des 5ème Journées de l’Agence de la biomédecine :

- La télémédecine au service des patients en attente de greffe ou greffés :
Le déploiement de la télémédecine en France est aujourd’hui une nécessité de santé publique. Le domaine de la greffe d’organe n’y échappe pas. De nombreuses études expérimentales réalisées sur les 10 dernières années ont mis en évidence les bénéfices prévisibles pour les patients et notre système de soins. Plusieurs dispositifs appliqués au domaine de la greffe seront discutés : téléconsultation, télé-expertise et télésurveillance.
Par exemple « Cristal Image », outil de transmission d’images à distance entre établissements de santé préleveurs et greffeurs, permet aujourd’hui aux équipes médicales d’apprécier avec plus de rapidité et de sécurité la faisabilité d’une greffe. Il s’agit d’une innovation organisationnelle majeure dans la chaîne du don à la greffe.

- La préservation de la fertilité masculine et féminine au cœur de la prise en charge des patients atteints de cancer :
Le troisième Plan Cancer lancé en 2014 a intégré dans ses axes prioritaires la préservation de la continuité et de la qualité de la vie. Un des objectifs, en particulier, est de réduire les risques de séquelles au premier rang desquelles figure la préservation de la fertilité, qui doit s’intégrer dans le parcours de soins. Cette session explicitera les actions prévues en matière de préservation de la fertilité dans le cadre du Plan Cancer, et fera un état des lieux sur les moyens actuellement disponibles pour la préservation de la fertilité féminine comme masculine.

- Le séquençage haut débit : une innovation au service du diagnostic en génétique
L’avènement du séquençage haut débit ouvre de nouvelles perspectives en matière de génétique. L’objet de cette session est de décrire ces nouvelles technologies, puis d’analyser leur impact en termes d’offre diagnostique et de parcours de soins ainsi que d’attente des patients, notamment dans le contexte des deux plans de santé publique : le plan maladies rares 3, et le plan France médecine génomique 2025.

Contact presse
PRPA pour l’Agence de la biomédecine :
Sophie Matos
01 77 35 60 98 / 06 11 21 44 89
sophie.matos@prpa.fr

Agenda

 décembre 2017  
l m m j v s d
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
18 mai 2017

Les journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶