Le don et la greffe de moelle osseuse

Mis à jour le : 23.10.13

Sensibiliser au don de moelle osseuse

En tant que médecin, il peut vous arriver d’être interrogé sur le don de moelle osseuse. Ce sujet, mal connu, est souvent l’objet d’idées fausses. L’Agence de la biomédecine met à votre disposition l’essentiel à savoir pour expliquer cette démarche très spécifique, qui engage sur le long terme.

Le don de moelle osseuse permet de guérir des patients souffrant de maladies graves du sang, comme certaines leucémies par exemple.

Il est très difficile de trouver un donneur compatible en dehors du cercle familial restreint (frères ou sœurs). A titre d’exemple, la probabilité de trouver une compatibilité au sein d’une même fratrie est de 1 sur 4. Elle est de 1 sur 1 million si elle est recherchée entre deux individus pris au hasard. D’où l’importance de développer le nombre de donneurs au sein du registre des volontaires au don de moelle osseuse, le registre France Greffe de Moelle. La rareté de la compatibilité génétique (système HLA) impose que ce registre soit développé à la fois en nombre de volontaires et en diversité génétique.

Deux types de prélèvement sont possibles : soit dans les os postérieurs du bassin sous anesthésie générale soit par aphérèse au moyen d’un prélèvement de sang après un traitement médicamenteux quelques jours au préalable.

Comprendre la démarche


Être donneur de moelle osseuse est un engagement personnel fort. Il est essentiel que les personnes qui demandent leur inscription comme donneur de moelle osseuse aient connaissance des enjeux que cela implique. Pour bien comprendre cette démarche vous trouverez ci-dessous les étapes incontournables pour s’inscrire sur le registre France Greffe de Moelle.

- ÉTAPE 1
Avant de m’inscrire comme volontaire au don, je prends le temps de m’informer et de réfléchir à mon engagement.

- ÉTAPE 2
Je demande à m’inscrire en remplissant un formulaire d’inscription sur le site www.dondemoelleosseuse.fr, sur papier ou par téléphone.

- ÉTAPE 3
Le centre d’accueil le plus proche de mon domicile me contacte. Un entretien médical et une prise de sang sont réalisés afin d’évaluer les éventuels risques pour le malade et pour moi-même, et pour connaître mon typage HLA.

- ÉTAPE 4
Si aucune contre-indication ne l’empêche, mon inscription sur le registre France Greffe de Moelle est validée.

- ÉTAPE 5
Je me tiens disponible et pense à modifier mes coordonnées en cas de changement.

Du nouveau avec la loi de bioéthique


La loi de bioéthique, modifiée le 7 juillet 2011, a harmonisé l’encadrement des cellules souches hématopoïétiques : les mêmes dispositions sont appliquées, que ces cellules soient prélevées dans le sang périphérique ou dans la moelle osseuse.

Le prélèvement sur un mineur au bénéfice d’un membre de sa famille n’est possible qu’en l’absence d’alternative thérapeutique. L’autorisation est délivrée par le comité “donneurs vivants” qui doit s’assurer au préalable que tous les moyens ont été mis en œuvre pour trouver un donneur majeur suffisamment compatible.

Agenda

 mars 2017  
l m m j v s d
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
18 mai 2017

Journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶