22 juin 2010 : 10ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe

Mis à jour le : 08.06.12

« Don d’organes. Pour sauver des vies, il faut l’avoir dit. »


Pour la 10ème édition de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe le 22 juin, la finalité du don est mise à l’honneur avec le message « Don d’organes. Pour sauver des vies, il faut l’avoir dit. » Chaque année, la greffe d’organes permet de sauver la vie ou d’améliorer considérablement les conditions de vie de plus de 4 500 malades. Face à cet enjeu, l’Agence de la biomédecine souhaite rappeler à toutes les personnes qui sont favorables au don de leurs organes l’importance de partager leur décision avec leurs proches. Et permettre ainsi à plus d’être greffés. Le dispositif de communication mis en place autour du 22 juin allie campagne radio, campagne internet, document d’information, sites internet dédiés et rencontre avec le public dans les centres commerciaux le 19 juin.

Un dispositif d’information qui redonne du sens à la démarche du don


Depuis plusieurs années, on constate que le sujet du don d’organes s’est fortement popularisé en France. Néanmoins, la transmission de sa position à ses proches reste faible (42% des Français en 2009). Cette condition est pourtant indispensable pour s’assurer que sa volonté soit respectée.

En 2010, l’Agence de la biomédecine souhaite redonner du sens à la démarche de don d’organes en rappelant que la finalité de cet acte est de sauver des vies. C’est d’ailleurs ce que rappelle le message de la campagne : « Don d’organes. Pour sauver des vies, il faut l’avoir dit. »

Pour porter ce discours, une campagne radio propose deux spots de témoignages de personnes greffées qui partagent leur point de vue et expliquent la nécessité de transmettre sa décision à ses proches. Ces spots seront diffusés du 4 au 22 juin 2010 sur une sélection de radios métropolitaines et dans les DOM-TOM.
Une campagne internet permettra de sensibiliser les 16-25 ans grâce à des bannières visibles sur des sites leader de cette cible. Par ailleurs, suite au succès de l’application Facebook lancée en 2009, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle application. Elle permettra aux membres du réseau social d’afficher le fait qu’ils ont dit leur choix de donner et d’interpeller leurs amis sur cette cause.
Les sites de référence sur le don d’organes de l’Agence de la biomédecine, www.dondorganes.fr et www.ledonlagreffeetmoi.com permettront de s’informer plus largement sur le don d’organes et la greffe et de télécharger le nouveau guide 2010. Ce guide d’information sera également disponible gratuitement en laissant ses coordonnées au 0 800 20 22 24.

Dire son choix pour le faire respecter


En France, il existe deux moyens de signifier son choix sur le don d’organes :

- Pour les personnes favorables au don : différentes cartes de donneur existent mais elles n’ont pas de valeur légale. Ce document peut aider ou conforter les personnes en faveur du don d’organes dans leur démarche. Cependant, la carte ne remplace en aucun cas l’échange que les médecins conduisent toujours avec les proches en cas de prélèvement. C’est pourquoi, le seul moyen de faire respecter son choix et de permettre une chance de greffe à plus de malades est d’échanger sa position avec ses proches pour qu’ils puissent en témoigner en cas où.

- Pour les personnes opposées au don : il est également possible de le dire à ses proches. La réglementation permet également de s’inscrire sur le registre national des refus, géré par l’Agence de la biomédecine. Ce registre est systématiquement consulté par les équipes médicales lorsqu’un prélèvement est envisagé. Cette démarche écartera du prélèvement les personnes qui sont inscrites sur ce registre.

Des associations présentes sur le terrain dès le 19 juin 2010


Comme chaque année en France métropolitaine et dans les DOM –TOM, les associations œuvrant pour le don d’organes et les coordinations hospitalières de prélèvement seront au rendez-vous pour informer le grand public dans les centres commerciaux, le samedi 19 juin, en mobilisant leurs réseaux.

Les chiffres clés du don d’organes en 2009 : après une phase de développement extrêmement dynamique du nombre de greffes depuis 10 ans (+ 52 %), l’activité se maintient globalement en 2009 au même niveau que l’année passée.

Contacts presse :
Émilie Geoffroy
- 01 56 03 13 15


Dominique Kerforn
- 01 56 03 12 69

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶