Mettre à jour Internet Explorer

Activité du prélèvement et de la greffe d’organes en 2018 une baisse limitée grâce à la mobilisation des professionnels de santé

Mis à jour le 11.01.2019

Après un premier constat annoncé dès l’automne dernier, l’Agence de la biomédecine confirme une baisse d’activité en 2018 après 8 années de forte hausse. Alors que le début de l’année 2018 laissait présager une baisse très importante de l’activité, tous les acteurs du prélèvement à la greffe se sont mobilisés et ont permis de redresser la tendance pour limiter la baisse d’activité à - 5 %. L’Agence de la biomédecine, consciente de l’enjeu de chaque greffe, souligne l’implication de l’ensemble des acteurs de la chaine de la greffe qui chaque jour, s’engagent pour améliorer la prise en charge des familles de donneurs, des patients en attente de greffe et des patients greffés.

Consulter les chiffres du rapport médical et scientifique 2017

Retour en haut de page