Colloque scientifique franco-allemand sur le prélèvement et la greffe

Mis à jour le : 11.07.12

Colloque scientifique franco-allemand sur le prélèvement et la greffe
24 juin 2002, Strasbourg


Chaque année plus de 20 000 personnes sont en attente de greffe en France et en Allemagne. Plusieurs centaines décèdent faute de greffons. La greffe a constitué un immense progrès dans la prise en charge des malades souffrant d’une défaillance d’organe, mais cette thérapeutique est largement tributaire du prélèvement, activité dont la mise en ouvre est complexe et difficile.

Lors du dernier sommet franco-allemand de Nantes, les deux gouvernements ont choisi la bioéthique comme thème de travail commun pour l’année 2002. Ce sommet a marqué le début de l’initiative franco-allemande pour intensifier les échanges sur le don d’organes à travers les frontières. C’est dans ce cadre que le prélèvement et la greffe donnent lieu cette année à des actions franco-allemandes coordonnées par l’Établissement français des Greffes et la Deutsche Stiftung Organtransplantation. Le Professeur Martin MOLZAHN souligne « nous espérons que cela permettra également d’élargir la coopération européenne ».
Parmi elles, deux actions d’envergure ont pour but de concrétiser les échanges et la coopération entre les deux pays :

- en premier lieu, la journée nationale du don et de la greffe qui a eu lieu le 1er juin en Allemagne et le 22 juin en France,

- en second lieu, le 24 juin à Strasbourg, un colloque franco-allemand, consacré aux aspects éthiques du prélèvement et de la greffe, avec la participation du ministre français chargé de la Santé, le Professeur Jean-François MATTEI, et de la secrétaire d’État fédérale allemande à la Santé, Madame Gudrun SCHAICH-WALCH. Il permettra d’éclairer les débats liés à la manière dont ces questions sont abordées dans les deux pays, en particulier lorsqu’il s’agit de concepts scientifiques autour de la mort, de la notion d’équité pour répartir les organes, ou des pratiques vis à vis du donneur vivant.

Cette réunion abordera également la vision qu’ont les spécialistes des deux pays de l’avenir de la greffe à l’horizon 2010. En effet, de nombreuses voies restent à explorer, tant en ce qui concerne les dispositifs artificiels, les progrès en immunologie, ou une meilleure adéquation des ressources aux besoins croissants des patients en attente de greffe. « Les questions de bioéthique sont devenues un motif de préoccupation croissante dans nos sociétés », dit le Professeur Houssin, directeur de l’EfG. C’est source de beaucoup d’espoir au sein de la population, mais également de questions et de craintes. Les attitudes face au don d’organes sont partiellement affectées par les controverses bioéthiques. Nous souhaitons impulser le dialogue et faire prendre conscience aux personnes de la nécessité de se positionner face au don d’organes dans nos sociétés. Nous devons également répondre aux craintes et aux questions, souligne le Professeur Didier HOUSSIN.
Ce colloque marque le début de l’expression d’une volonté de rassembler les pays européens dans une réflexion et une démarche commune d’information sur le don et la greffe. Une première réunion en ce sens, réunissant les responsables de différentes agences européennes, aura lieu à Bruxelles en juillet 2002, afin d’amorcer une action européenne d’envergure.

Programme de la journée du 24 juin


La matinée est organisée autour du thème « Les controverses éthiques »

- Fondements anthropologiques des critères de la mort cérébrale - Dieter Birnbacher, Düsseldorf

- La mort encéphalique : un concept uniciste - Sadek Beloucif, Amiens

- Consentement au don d’organes et gratuité - Ludger Honnefelder, Bonn

- A propos des lois françaises 1976-1994 : du consentement au présumé au Registre National des Refus, Où est le progrès ? - Claude Huriet, Nancy

- Répartition des greffons - Rolf Lachmann, Berlin

- Accès aux organes en vue de greffe chez l’enfant en France - Chantal Loirat, Paris

- Le don à partir du vivant : un complément indispensable au don post-mortem - Günter Kirste, Freiburg

- Le donneur vivant : de la génétique à l’émotion - Philippe Wolf, Strasbourg

L’après-midi traite de « La greffe à l’horizon 2010 »

- Place de l’immunologie dans le succès et l’échec des greffes - Jean Paul Soulillou, Nantes

- L’avenir de la Xénotransplantation - Claus Hammer, München

- Le développement biotechnologique des tissus et des organes - Axel Haverich, Hannover

- La thérapie cellulaire et génique - Axel Kahn, Paris

- Évolution des modalités de prise en charge de l’insuffisance rénale - Paul Landais, Paris

- L’insuffisance cardiaque chronique : perspective épidémiologique - Eberhard Greiser, Bremen

- Modalités actuelles et futures d’organisation et de prise en charge financière de la dialyse et de la greffe en France - Danielle Toupillier, Paris

- Aspects financiers de la greffe d’organes en Allemagne - Peter O. Oberender, Bayreuth

Contacter les services de presse :
BEAU FIXE

Stéphanie Bastide
Julie Alseda
9, avenue Hoche
75008 Paris

- Tél. : 01 53 53 41 51
- Fax : 01 53 53 41 52



Agence de la biomédecine
Bénédicte Vincent

- Par téléphone : 01 55 93 69 34

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶