Greffe de moelle osseuse : la mobilisation pour recruter de nouveaux donneurs continue

Mis à jour le : 08.06.12

Alors que les résultats d’activité de greffe de moelle osseuse sont en progression en 2006, la mobilisation continue en France pour recruter de nouveaux donneurs pour le Registre français. Cette année, la semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 5 au 11 octobre 2007, avec une implication particulière de certaines villes ou région de France : Bordeaux, Fort-de-France, Montpellier, Nice, Rennes et la région Ile-de-France. Mais c’est la ville de Rennes qui vole la vedette dès la fin du mois de mai en célébrant les 20 ans de greffe de moelle osseuse dans la région. L’occasion de rappeler à chacun l’importance de devenir donneur de moelle osseuse pour les patients qui ont besoin d’une greffe.

Des résultats préliminaires d’activité de greffe de moelle osseuse en augmentation en 2006


En France, en 2006, 1 252 allogreffes de moelle osseuse ont été réalisées, soit une augmentation globale de près de 4 % par rapport à 2005 (1 205 allogreffes (1) en 2005). L’augmentation des greffes non-apparentées est de 18,3% par rapport à 2005.

Cette augmentation s’explique par un recours plus important en 2006 aux cellules souches périphériques (2) et aux unités de sang placentaire, le recours aux greffons de moelle osseuse se maintenant par rapport à l’année 2005.

Le recours au Registre français pour les allogreffes non-apparentées en 2006 est également en légère progression en 2006 par rapport à l’année 2005 : 28,8% des greffons proviennent du Registre français contre 27,3% en 2005.

Au 31 décembre 2006, le Registre français des volontaires au don de moelle osseuse comptait 141.375 donneurs. Également très sollicité pour les patients d’autres pays, le Registre français a été interrogé 11.499 fois en 2006 pour rechercher un greffon pour ces patients.

Évolution de la répartition des donneurs pour les allogreffes de moelle osseuse

2003 2004 2005 2006
Greffe apparentées (donneurs familiaux) 68,3 % 68,3 % 57,4 % 51,5 %
Greffes non-apparentées (donneurs registres) 31,7 % 31,7 % 31,7 % 48,5 %

Évolution de la répartition des greffons pour les allogreffes non-apparentés

2003 2004 2005 2006
Greffons nationaux
(issus du Registre français)
25,6 % 28,6 % 27,3 % 28,8 %
74,4 % 71,4 % 72,7 % 71,2 %

Un objectif de recrutement maintenu : 100.000 nouveaux donneurs d’ici 2015


Ces augmentations s’inscrivent dans une dynamique de mobilisation large qui cherche, à terme, à faire en sorte qu’au moins la moitié des patients greffés en France le soient à partir du Registre français. Pour répondre concrètement à cet objectif, il s’agit de recruter 100.000 nouveaux donneurs pour le Registre français d’ici 2015.
Remplir cet objectif permettra, d’une part, de mieux prendre en charge les patients qui ont besoin d’une greffe en France en simplifiant son organisation et, d’autre part, de contribuer de façon plus significative à l’effort de solidarité mondial. Cela permettra également de réduire le coût de la greffe en France puisque un greffon provenant d’un registre international coûte 2,8 fois plus cher qu’un greffon provenant du Registre français.

Du 5 au 11 octobre 2007 : semaine de mobilisation nationale pour le don de moelle osseuse


Afin de doter le Registre français de 100.000 nouveaux donneurs d’ici 2015, l’Agence de la biomédecine a lancé fin 2006 une vaste campagne d’information et de recrutement. L’effort se poursuit en 2007.
A côté d’une information de fond maintenue tout au long de l’année par l’Agence de la biomédecine, les centres d’accueil de l’EFS et des centres hospitaliers, les professionnels de la greffe et les associations, en 2007, les villes de Bordeaux, Fort-de-France, Montpellier, Nice, Rennes et la région Ile-de-France vont particulièrement s’impliquer dans la promotion du don de moelle osseuse.
Toutes ces villes et région organiseront une mobilisation importante pour faire écho au temps fort national que constitue la semaine de mobilisation nationale pour le don de moelle osseuse, du 5 au 11 octobre 2007.

Dès la fin du mois de mai, Rennes célèbre 20 ans de greffe de moelle osseuse :


Pour célébrer les 20 ans de greffe de moelle osseuse et rappeler l’importance du don pour tous les patients qui ont besoin d’une greffe, le CHU de Rennes et l’Établissement français du sang Bretagne ont d’ores et déjà conçu un dispositif régional pour clore le mois de mai. Du 29 mai au 1er juin, il propose plusieurs temps forts pédagogiques - exposition, conférence, « petit déjeuner économique » - et une création musicale : un hymne au don de soi, composition originale d’un artiste auteur-compositeur-interprète rennais, Hubert Humeau. Interprété par l’artiste et les enfants de la ville de Rennes, il sera également enseigné dans les écoles de Rennes.

C’est une occasion supplémentaire de rappeler à chacun l’importance de s’informer sur ce sujet de santé publique et de réfléchir à son engagement pour devenir donneur de moelle osseuse. La marche à suivre est simple et le geste est important pour chaque patient qui a besoin d’une greffe de moelle osseuse :

- se procurer sur le site www.dondemoelleosseuse.fr un document d’information et la demande d‘inscription sur le Registre français des donneurs volontaires de moelle osseuse et renvoyer le formulaire à l’adresse indiquée ;

ou

- commander gratuitement ce document et le formulaire d’inscription au 0 800 20 22 24.

Pour devenir donneur volontaire de moelle osseuse, il faut remplir trois conditions :
- être en bonne santé ;

- avoir plus de 18 ans et moins de 50 ans lors de l’inscription, même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans ;

- accepter de répondre à un entretien médical et de faire une prise de sang.

« Deux jours de ma vie …pour sauver une vie »
« Je sors d’une hospitalisation bénigne. Un pépin de santé ? Pas du tout. Je suis allé donner ma moelle osseuse. Une anesthésie générale, des examens de santé préalables… Oui, il faut une sacrée motivation pour le faire. Pour moi, elle est simple. De l’autre côté, il y a des malades de tous âges qui ont besoin de la greffe de moelle osseuse pour s’en sortir. Alors ces deux jours : c’est vite réfléchi »
Marc, 35 ans

(1) Une allogreffe (ou greffe allogénique) est une greffe faisant appel à un donneur, que le donneur soit non-apparenté (c’est-à-dire n’appartenant pas à la famille) ou qu’il soit familial. Il faut la différencier de l’autogreffe, où la propre moelle osseuse du malade est utilisée.

(2) Il existe trois types de greffons : la moelle osseuse (prélevée dans les os du bassin) ; les cellules souches périphériques (prélevées dans le sang par cytaphérèse- procédé également utilisé pour le don de plaquettes - après injection au donneur d’un facteur de croissance) ; le sang placentaire (prélevé dans le cordon ombilical après la naissance).

L’Agence de la biomédecine, a été créée dans le cadre de la révision des lois de bioéthique du 6 août 2004. Elle a repris, le 10 mai 2005, les activités de prélèvement et de greffe d’organes, de tissus et de cellules confiées à l’Établissement français des Greffes et élargi ses responsabilités aux domaines de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines. L’Agence de la biomédecine est un établissement public dépendant du ministère de la santé.

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶