Les premières Journées de l’Agence de la biomédecine les 14 et 15 décembre 2009

Mis à jour le : 11.07.12

Les 14 et 15 décembre 2009 s’ouvrent les premières Journées de l’Agence de la biomédecine. En rassemblant les professionnels de santé de tous les domaines d’activité dont elle a la responsabilité, l’Agence souhaite créer une plateforme de travail, d’information et d’échanges.

Pour ses premières Journées, l’Agence de la biomédecine propose de croiser le regard de la communauté des professionnels avec celui de l’historien Georges Vigarello et de l’anthropologue David Lebreton. Le corps humain, « objet de travail et de savoir » de tous les professionnels rassemblés, sera le point de convergence de tous les regards.

Toutes les sessions de travail proposées pour ces Journées poursuivent un but commun d’amélioration de l’accès aux soins pour tous les patients qui en ont besoin. L’Agence place le patient au cœur du travail qu’elle mène en collaboration avec les professionnels de santé. Elle vient ainsi en appui des établissements hospitaliers et des structures au sein desquelles s’exercent les activités dont l’Agence a la charge. Elle travaille également en étroite relation avec les ARH et les services déconcentrés et, à partir du printemps 2010, les futures ARS.

Les sessions consacrées à l’activité de prélèvement et greffe d’organes et de tissus explorent les pistes d’amélioration de l’accès à la greffe pour les malades. Elles examinent les progrès possibles sur le plan du recensement, du prélèvement et de la greffe en présentant des états des lieux et de retours d’expérience.

Les sessions consacrées au Réseau épidémiologie et information en néphrologie (REIN) présentent les potentialités de ce nouvel outil permettant d’obtenir une vision complète des traitements de suppléance de l’insuffisance rénale terminale. REIN répond à des questions de santé publique, donne des éléments d’aide à la compréhension des besoins de santé, à la planification et à la décision. Il s’ouvre aujourd’hui à la recherche pour favoriser la réalisation d’études sur les maladies rénales chroniques.

Dans les sessions consacrées à la greffe de moelle osseuse, il s’agit de discuter de plusieurs pistes d’amélioration pour l’accès à la greffe de tous les patients. Elles sont basées sur un retour d’expérience du Registre France Greffe de Moelle. Les thèmes de l’optimisation des échanges internationaux et du transport conduiront les discussions.

La question de l’adéquation entre l’offre de soins en assistance médicale à la procréation (AMP) et les demandes de soins des couples sur le territoire national conduit l’ensemble de la session consacrée à l’AMP. Le but poursuivit par ce travail collectif reste l’amélioration de la prise en charge des couples dans leur parcours en AMP.

Les sessions dédiées à la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines sont destinées à susciter une réflexion au sein de la communauté des chercheurs français sur certains des enjeux de cette recherche. Les obstacles à la mise en place d’essais cliniques à partir de résultats produits par la recherche fondamentale, la nécessité d’une organisation de la recherche nationale et internationale sont au cœur de ces sessions.

L’activité de coopération internationale menée par l’Agence fait également partie des sessions de ces Journées. Y seront présentés le travail régulier de l’Agence avec ses homologues européens et la coopération qu’elle propose aux pays qui débutent une activité de greffe, notamment le colloque France-Maghreb à Alger (janvier 2010).

Contact presse :

- Bénédicte Vincent – 01 55 93 69 34

- Isabelle Bourdeau – 01 55 93 64 98

- Fabienne Tong –01 55 93 64 96

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶