8ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse : l’Agence de la biomédecine sensibilise toute la population et en particulier les étudiants en santé

Mis à jour le : 18.03.13

L’Agence de la biomédecine sensibilise toute la population et en particulier les étudiants en santé, durant la 8ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse.
Objectif : recruter 18 000 nouveaux donneurs de moelle osseuse

La 8ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du lundi 25 au samedi 30 mars 2013. L’Agence de la biomédecine, en collaboration avec l’Etablissement français du sang, les centres hospitaliers, la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire et les associations, lance une nouvelle campagne d’information pour recruter au moins 18 000 donneurs supplémentaires pour le besoin des malades.
En complément de la mobilisation du grand public sur cette question de santé, l’Agence de la biomédecine a choisi cette année de s’adresser plus particulièrement aux étudiants en médecine et en pharmacie, une communauté déjà sensible aux grandes problématiques liées à la santé. Pour la première fois, elle mène donc une opération d’information et de sensibilisation au sein de 27 facultés de médecine partenaires en France, « Don de moelle osseuse, les étudiants solidaires. ». L’Agence de la biomédecine cherche de cette manière à mobiliser toute l’énergie et la capacité d’engagement de ces étudiants pour devenir un jour donneur de moelle osseuse et contribuer à enrichir le registre français des donneurs de moelle osseuse
.

27 facultés de médecine engagées dans l’opération « Don de moelle osseuse, les étudiants solidaires. »

27 facultés de médecine, mais aussi 10 facultés de pharmacie partageant le même campus, ont répondu à l’appel de l’Agence de la biomédecine, pour s’engager dans l’opération « Don de moelle osseuse, les étudiants solidaires. ». Du fait de leur vocation et du choix de leur cursus, ces étudiants sont conscients du rôle capital que peut tenir la greffe de moelle osseuse dans le traitement de certaines personnes atteintes de maladies graves du sang. En tant que futurs professionnels de santé, ils sont aussi des acteurs privilégiés pouvant s’impliquer dans la sensibilisation de leurs proches à l’importance de ce don.

Du mardi 26 au jeudi 28 mars, des espaces d’informations et d’échanges sur le don de moelle osseuse sont ainsi organisés sur les campus, afin d’amener les étudiants à réfléchir sur leur possible engagement pour devenir donneur. Des professionnels de santé et des représentants d’associations sont mobilisés pour les informer et répondre à toutes leurs questions sur le don de moelle osseuse. Des donneurs ou de malades greffés interviendront sur ces espaces pour échanger et partager leur expérience personnelle.

En parallèle, le site www.dondemoelleosseuse.fr et les réseaux sociaux (Facebook « Don de moelle osseuse » / Twitter #EngagezVousPourLaVie) constituent des leviers essentiels pour favoriser le partage d’informations, la discussion et encourager les étudiants à s’engager pour le don de moelle osseuse en devenant donneur. Plus les étudiants sont nombreux à relayer l’information, plus ils multiplient les chances de susciter de nouvelles inscriptions sur le registre français des donneurs de moelle osseuse !

Emmanuelle Prada-Bordenave, directrice générale de l’Agence de la biomédecine, institution publique sous tutelle du ministère de la Santé :
« Organiser et développer le don, le prélèvement et la greffe de moelle osseuse sont les missions que nous menons à l’Agence de la biomédecine, pour apporter aux malades une chance supplémentaire d’accéder à un traitement. Depuis 8 ans, nous œuvrons également pour promouvoir le don de moelle osseuse en France et cette nouvelle campagne d’information y contribue pleinement. En 2013, nous avons en effet souhaité nous entourer des étudiants en médecine et pharmacie. Nous croyons dans leur capacité à sensibiliser autour d’eux sur l’importance de la greffe de moelle osseuse pour certaines personnes atteintes de maladies graves du sang. Nous comptons sur leur propre engagement, pour s’inscrire et ainsi faire grandir le registre français de donneurs de moelle osseuse. »

Plus les Veilleurs de Vie sont nombreux, plus l’espoir de sauver un malade augmente

En 2013, l’Agence de la biomédecine a pour objectif de recruter un minimum de 18 000 nouveaux donneurs, afin de diversifier les profils génétiques des inscrits et contribuer à ce que le registre français atteigne la taille de 240 000 donneurs inscrits d’ici 2015. Un fichier de cette taille contribuerait à améliorer encore davantage les chances de greffe pour les malades ne disposant pas de donneur compatible au sein de leur fratrie.
Plus de 200 000 personnes en France se sont déjà engagées à faire un don de moelle osseuse en s’inscrivant sur le registre France Greffe de Moelle géré par l’Agence de la biomédecine. Elles sont rassemblées au sein d’une communauté, appelée les « Veilleurs de Vie ».

S’engager pour la vie en devenant donneur

Rejoindre la communauté des « Veilleurs de Vie » en devenant donneur de moelle osseuse est un engagement fort. Il suppose que chaque personne soit suffisamment informée sur le besoin des malades et les implications du don, avant d’accepter de donner un peu d’elle-même pour un jour peut-être sauver une vie. Le site www.dondemoelleosseuse.fr fournit toutes les informations essentielles pour mieux comprendre l’importance du don de moelle osseuse et permet de se pré-inscrire directement sur le registre France Greffe de Moelle de l’Agence de la biomédecine en remplissant un formulaire en ligne.

Trois conditions indispensables pour devenir donneur de moelle osseuse

  • Être en parfaite santé
  • Être âgé de 18 ans minimum à 50 ans révolus lors de l’inscription
  • Accepter de répondre à un entretien médical et effectuer une prise de sang

Aujourd’hui, de nombreuses maladies graves du sang comme les leucémies ou les lymphomes peuvent être soignées grâce à une greffe de moelle osseuse : 2 000 malades ont besoin de ce traitement chaque année. C’est parce que la compatibilité entre deux individus est très rare que plus les donneurs seront nombreux et plus la chance de sauver un malade augmentera.

Contacts presse pour l’Agence de la biomédecine - Agence GolinHarris
Coralie Ménard –Tél. 01 40 41 56 09 – coralie.menard@golinharris.com
Caroline De La Villardière – Tél. 01 40 41 54 94 – caroline.delavillardiere@golinharris.com

Agenda

 décembre 2016  
l m m j v s d
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
11 mars 2014

"Aventures de médecine : au coeur de l’homme"

Lire la suite : ▶