Réseau Français de Sang Placentaire

Mis à jour le : 22.08.16

Réseau Français de Sang Placentaire (RFSP)
A propos de l’offre commerciale de sociétés à but lucratif de conservation autologue
Les maternités du Réseau Français de Sang Placentaire

Réseau Français de Sang Placentaire (RFSP)


Le Réseau Français de Sang Placentaire s’inscrit dans une démarche qualité validée et formalisée à tous les niveaux de la chaîne depuis l’information de la femme enceinte jusqu’à la conservation du sang de cordon qui permet la délivrance en vue de la greffe de greffons parfaitement sécurisés et suffisamment riches en cellules. L’organisation générale du dispositif répond à des procédures communes à l’ensemble du réseau et en accord avec les normes internationales.
L’Agence de la biomédecine est responsable du pilotage du Réseau Français de Sang Placentaire et de sa stratégie d’extension.

A propos de l’offre commerciale de sociétés a but lucratif de conservation autologue


Certaines sociétés privées étrangères proposent à des parents dans des maternités françaises de conserver le sang placentaire de leur enfant, moyennant finances, dans la perspective d’une éventuelle utilisation future. Or, le bénéfice pour l’enfant d’un recours à ce type de greffe n’est pas avéré scientifiquement : aucune étude ne démontre à ce jour l’efficacité thérapeutique des greffes effectuées à partir de son propre sang de cordon.
Par ailleurs, pour effectuer cette conservation dans les pays qui l’autorisent, ces sociétés privées proposant la conservation du sang placentaire pour soi-même demandent aux parents de transporter ou d’envoyer par colis le sang de cordon prélevé. Cette pratique est illégale et est punie par le code pénal (article 511-8 à 511-8-2 du code pénal).

La conservation de sang placentaire n’est autorisée en France que pour soigner d’autres patients, de façon anonyme et gratuite, dans des banques autorisées à conserver ces préparations de thérapie cellulaire (constituant le Réseau Français de Sang Placentaire ou RFSP). Les femmes qui acceptent de donner ce produit sanguin à l’occasion de la naissance de leur enfant, le font de manière altruiste afin d’aider des patients qu’elles ne connaissent pas, atteints de maladies mortelles du sang .

Les maternités du Réseau Français de Sang Placentaire :

L’objectif des 30 000 unités de sang placentaires stockées a été atteint en décembre 2013.
Aujourd’hui le RSFP compte 27 maternités et 5 banques pour répondre au mieux aux besoins des patients. L’Agence de la biomédecine porte une attention particulière à la richesse des cellules contenues dans un greffon issu de sang de cordon, ainsi qu’à la diversité des profils génétiques recueillis.

PNG - 2.1 Mo
La carte du réseau français de sang placentaire 2015

Agenda

 mars 2017  
l m m j v s d
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
18 mai 2017

Journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶