Registre national d’Assistance Médicale à la Procréation

Mis à jour le : 19.05.17

L’Agence de la biomédecine, avec l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), a mis en place le Registre National d’Assistance Médicale à la Procréation. Le recueil des données est réalisé auprès de tous les centres biologiques et cliniques français d’AMP.
L’objectif du registre AMP est :
- d’analyser en termes quantitatifs et qualitatifs les activités d’AMP (FIV et IA) ;
- de comparer les activités et les résultats des centres d’AMP ;
- d’évaluer les conséquences sur la santé des personnes ;
- d’assurer la transparence de l’activité ;

Sommaire

Application informatique GAIA


Gaia (Gestion et Analyses Informatisées de l’Assistance Médicale à la procréation) est un outil sécurisé, qui permet aux centres qui le souhaitent de saisir en ligne les données d’AMP (FIV, IA et malformations).

Pour faire une demande d’accès à GAIA :

Application informatique Gaia-FIV

Gaia-FIV est un outil sécurisé, qui permet aux centres qui le souhaitent de saisir en ligne les données FIV (cycles, congélations-décongélations d’embryons, don d’ovocytes, receveuses d’ovocytes et tentatives avec ovocytes congelés).

Modalité d’envoi et de saisie des données de FIV

Si le centre d’AMP est équipé d’un logiciel lui permettant de gérer les tentatives de FIV qu’il réalise, il génère un fichier dont le format a été prédéterminé par l’Agence. Le centre dépose son fichier d’export sur le portail sécurisé de l’Agence.

Formats d’export des fiches

Si le centre n’est pas équipé d’un logiciel lui permettant de gérer les tentatives de FIV qu’il réalise, il se doit de renseigner directement les données via l’application fournie par l’Agence.

Application informatique Gaia-DAM

Le suivi des enfants issus d’AMP est une mission de l’Agence. Pour faciliter les déclarations des anomalies et malformations des enfants issues d’AMP et améliorer la qualité des informations transmises, l’Agence de la biomédecine a mis en place une application informatique d’aide à la saisie des anomalies congénitales, DAM (Déclaration des Anomalies et Malformations).
Cette application met à disposition des centres un thésaurus permettant de sélectionner rapidement et simplement l’intitulé des anomalies, selon une classification unique et commune pour tous les utilisateurs (classification de la CIM10).

Application informatique Gaia-IA

L’Agence de la biomédecine a complété le recueil des tentatives de FIV avec le recueil des inséminations afin d’envisager l’ensemble des prises en charge en AMP.
Pour faciliter ces déclarations et améliorer la qualité des informations transmises, l’Agence de la biomédecine a mis en place une application informatique d’aide à la saisie des inséminations artificielles.

Modalité d’envoi et de saisie des données d’IA

Si le centre d’AMP est équipé d’un logiciel lui permettant de gérer les tentatives d’IA qu’il réalise, il génère un fichier dont le format a été prédéterminé par l’Agence. Le centre dépose son fichier d’export sur le portail sécurisé de l’Agence.


Si le centre n’est pas équipé d’un logiciel lui permettant de gérer les IA, il se doit de renseigner directement les données via l’application fournie par l’Agence.

Audit des données de FIV 2013

L’Agence de la biomédecine a réalisé un audit de la qualité des données des items du fichier national des fécondations in vitro.
Cet audit a porté sur 25 centre clinico-biologiques ayant eu une activité en 2013 choisis par tirage au sort.
150 tentatives extraites de façon aléatoire dans chaque centre, soit 3750 tentatives au total, ont été audités.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter à l’adresse pqd@biomedecine.fr

Agenda

 juin 2017  
l m m j v s d
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
18 mai 2017

Journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶