Evaluation des résultats des centres d’assistance médicale à la procréation pratiquant la fécondation in vitro et l’insémination artificielle en France

Mis à jour le : 03.02.17

Ces rapports présentent les résultats de l’analyse statistique portant sur l’évaluation des résultats des inséminations artificielles (IA) intraconjugales et des tentatives de FIV intraconjugales et avec don de sperme, avec ou sans ICSI de l’année 2014 dans les centres et laboratoires d’AMP en France, en tenant compte des caractéristiques de leur patientèle disponibles dans le registre national des FIV.
La méthode consiste à comparer à la moyenne nationale les taux des centres standardisés sur les caractéristiques de la patientèle. Les taux standardisés sont différents des taux observés dans la mesure où les disparités des centres vis-à-vis des patientèles ont été prises en compte. Les résultats sont présentés sous forme graphique : le « funnel plot » (diagramme en entonnoir) représente l’intervalle de confiance autour de la moyenne nationale en fonction du volume d’activité.

Pour la FIV, quatre indicateurs ont été testés :
- le taux d’accouchement, issu d’embryons frais, rapporté au nombre de ponctions
- le taux d’accouchement cumulé, issu d’embryons frais ou congelés, rapporté au nombre de ponctions
- le taux d’accouchement, issu d’embryons congelés, rapporté au nombre de décongélations
- la fréquence des accouchements multiples

Pour permettre une meilleure lisibilité, chaque indicateur fait l’objet de deux graphiques : les 100 centres ayant été répartis au hasard sur deux funnel plots.

Pour l’IA, deux indicateurs ont été testés :
- le taux d’accouchement, rapporté au nombre de cycles d’insémination
- la fréquence des accouchements multiples

Pour permettre une meilleure lisibilité, chaque indicateur fait l’objet de cinq graphiques : les 160 laboratoires ayant été répartis sur cinq funnel plots.

Les centres et laboratoires dont les résultats standardisés se trouvent en dehors de l’intervalle de confiance s’écartent significativement de la moyenne nationale. A l’intérieur de l’intervalle de confiance, ils ne peuvent être distingués ni de la moyenne nationale, ni les uns vis-à-vis des autres.

Cette méthode ne permet pas de comparer les centres et laboratoires entre eux puisque l’intervalle de confiance du taux d’accouchement de chaque centre et laboratoire n’est pas disponible.

Pour les résultats de l’année 2014, télécharger :

Agenda

 novembre 2017  
l m m j v s d
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
18 mai 2017

Journées de l’Agence de la biomédecine 2017

Lire la suite : ▶